Bienvenue en Chine

Bienvenue en chine

ui master, ecv aix-en-provence

« La Chine, où seraient installées 170 millions de caméras de surveillance, possède l’un des systèmes de vidéosurveillance les plus vastes au monde. Or depuis quelques années, le pays est également en pointe dans les technologies de reconnaissance faciale.

Les citoyens ne pourront plus faire un pas de travers. La population est surveillée de très près. Déjà mis en œuvre dans certaines villes, un système très avancé de reconnaissance faciale permet d’identifier tous les passants dans la rue. Ainsi, en cas de comportement suspect, leur visage, nom et identité vont être diffusés en grand format. […] 

En 2016, le gouvernement chinois a crée des applications mobiles pour récompenser les « bons citoyens » capable de dénoncer leurs voisins. Le dispositif vise les contrevenants au code de la route, les drogués, mais aussi les dissidents politiques ou ceux qui lancent des pétitions pour protester contre les autorités.

Le site internet lié à l’application demande aux chinois de dénoncer les personnes qui « affectent la stabilité sociale ». Ceux qui désirent l’utiliser doivent notifier par écrit aux autorités leur nom, photo et leur information. Elles gagnent ainsi des points en retour au moyen de l’application, qui peuvent être ensuite échangés en coupons valables pour acheter des produits ou services divers, des cafés gratuits aux portables, en passant par les trajets en VTC, musique ou VOD en streaming. »

 

Mon projet met cela en avant, mais de manière discrète, à travers des portes fermées chinoises. Car, originellement, les chinois sont très privatif. À travers un article racontant cela, (traduit en chinois, ping yin et français) le spectateur se met en observateur, presque en Big Brother lui aussi. C’est une mise en situation de la future société chinoise qui est emprisonnée par ses mots, ses comportements et ses gestes.

 
 Installation photographique

Installation photographique

Installation photographique

Bienvenue en chine

L’écriture à la main – Reportage photographique

Nom : L’écriture à la main.
Sous-titre : Collection photographique de l’apparition de l’écriture dans notre quotidien.
Reliure : Anneaux de classeur
Papier : Recyclé & feuilles plastifiées entrouvertes
Grammage : 80 grammes
Format : A3
Nombres de pages : 86 pages (le 01 janvier 2016)
Impression : Laser
Photographes : Vanderkelen Céline, Couturier Nicolas, Bonnet Margot.

12513494_10205232425190235_1251695016378395030_o886879_10205232425550244_203425998007249823_o 1602100_10205232426430266_7299271573142767552_o 12469440_10205232438150559_2078265716219034091_o 12469642_10205232435910503_6926447520972730162_o 12473911_10205232437950554_7336232966163538135_o 12487321_10205232446470767_641535466212851547_o 12513505_10205232439350589_7582023597234258484_o 12525432_10205232427310288_4641018844957847369_o

Premier plan

Série de photographie basée sur le trajet de mon quotidien, fenêtre de Tramay. Réalisé avec l’appareil photo de mon téléphone.

WP_20141014_013

WP_20141013_029

WP_20141013_018

WP_20141007_002

WP_20140912_028