Lamelouze – la bibliothèque en plein air

Article n°2, juin 2015

Lamelouze,

Lamelouze,

Ou comment créer une bibliothèque en plein air avec ce que l’on trouve sur place
IMG_8040
DSC06157
DSC06147
DSC06141
7-signal-DSC_0008-e1430395978228
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Les Cévennes.

30 étudiants.

Une forêt.

Une bibliothèque.

Image. Tu es sur ton petit G20, dans les Cévennes, tu devis légèrement, et tu tombes sur une forêt. Une forêt dans laquelle des espaces de relaxation, des étagères et des fauteuils te permettent de reposer tes jambes pour te faire voyager à travers la lecture.

Tu te sens comme boucle d’or chez les ours, petit ours a un coin en paille, maman ours des assise en bois naturel, et papa ours de gros fauteuils en pierre plates. Mais que choisir pour se poser et lire ? Tout essayer ? Ou prendre le premier que tu arrives à trouver dans ce flan de colline cévennaise ?

Mais heureusement pour toi, des bâtons marqués sont là pour te guider, pour te faire rentrer et sortir de cette rêverie. »

Voici le projet réalisé tous ensemble lors d’une semaine. Les éléments trouvés sur place sont devenus nos matériaux, les groupe se sont nommés par les matériaux choisis : team cailloux, team vieille branche, team jeunes pousses, … En compagnie de Mathias Poisson, nous avons exploré la vallée et son entourage. Notre point d’exploration est à proximité d’un GR et d’une église du XI siècles.  Le matin, échauffements dirigés par Mathias Poisson autour de la découverte de son corps, des sens, du toucher, de la direction aveugle,… L’après-midi, réalisation par groupe d’une bibliothèque, de plusieurs points lectures. Un programme chargé mais tout en douceur afin de nous pousser à découvrir les possibilités infinies de la nature. Réalisation de bornes marquées au chalumaeau, de cartographies réalisées à la loupe, …

 

Projet réalisé dans le cadre de la résidence de Mathias Poisson, avec les étudiants en design de l’InSituLab dirigés par Nicolas Couturier, Cécilia Gurisik et Jean Obrecht. Porté par l’Association Sentiers. Soutenu par la commune de Lamelouze, le pays Grand’Combien, le Conseil Général du Gard et le Conseil Régional Languedoc Roussillon