Redesign, Coteaux Béarn Madiran

Article n°21, janvier 2024

Redesign Côteaux Béarn Madiran

Coteaux Béarn Madiran, site web actuel

ou comment imaginer une identité responsive

Pourquoi ce choix ?

Dans la continuité des redesigns que je réalise pour mon plaisir, voici le dernier en date : Côteaux Béarn Madiran.

Le territoire de cet office de tourisme est proche de mon territoire d’origine, donc je le connais un peu, ce qui me permet de m’y immerger plus facilement.

J’ai surtout voulu travailler plus librement, car actuellement cet office de tourisme n’a pas de bloc marque identifiable.

 

État actuel de la communication graphique

Il est possible de tomber sur des entreprises ne présentant aucun bloc marque ou logotype. Ici, le logotype est une typographie spécifique, cependant elle est reprise facilement en typographie de titrage. Cela enlève donc toute forme de hiérarchie et de marque identifiable. Au-delà de la typographie identifiable, d’aspect manuscrit, l’ensemble de la communication repose principalement sur une couleur mauve (peut-être celle d’un vin rouge) et d’autres couleurs d’accompagnements qui ne sont pas codées. Il m’a donc semblé intéressant d’utiliser cet office au territoire particulier comme exercice de graphisme. Le but de ce redesign va être de mettre en avant un territoire historique avec :

  • De la gastronomie et surtout des vignobles reconnus, le Madiran,
  • Un territoire aux croisements de plusieurs chemins : le départ pour le Sud-Ouest, l’ouverture sur les Pyrénées et le Pays Basque ou Béarn et le début des Landes.
  • Historique avec son patrimoine particulier : château de Morlanne, villages pittoresques, bastides, …
  • Tourisme & loisirs. Saveurs & déambulation. Ce sont les maîtres mots de l’office.

L’objectif dans la création de ce redesign est donc de trouver le côté historique du territoire, ses spécificités mais aussi cette idée de point central permettant d’accéder à une multitude de territoires proches.

 

La cible

Les visiteurs principaux sont sûrement des familles, qui viennent chercher l’histoire et la dégustation.

Le tout dans un cadre idyllique et tranquille, à la campagne, mais en ayant accès à des territoires plus importants pas loin.

Il y a une recherche de tranquillité, sécurité et découverte dans ces visiteurs.

Oxygénation, campagne, paysage et point centrale pour une découverte globale. Il est donc nécessaire de retrouver dans le redesign des couleurs chaleureuses, de la sécurité et tranquillité.

CBM redesign, logo
CBM redesign, motif
CBM redesign, stickers

Le processus de création du redesign

Je me suis d’abord intéressé au musée gallo-romain, un des principaux musées du territoire. Cependant, mes recherches graphiques tendaient vers un logotype ressemblant à celui déjà réalisé pour ce musée.

Je me suis donc penché sur l’aspect historique plus récent, en regardant les Bastides et le château de Morlane. La géométrie dans ces constructions géométriques apporte une impression de sécurité mais aussi de ludisme. Je me suis concentrée sur deux éléments :

  • Les toitures des bâtiments, une charpente à 4 pans qui forme comme une croix vue de haut. On retrouve aussi cette forme dans les colombages des maisons. Cela vient créer un “X”, un point central et de départ (ou d’arrivée diront certain, “le X marque le trésor”).
  • Le dessous des créneaux du château de Morlanne, qui forme comme des collines, ou des portes de Bastides.

Ces deux éléments vont venir former l’aspect graphique du logotype.

La toiture à 4 pans va venir créer l’élément visuel du logotype, se déclinant en 3 types des toitures, plus ou moins longues afin de créer un jeu visuel.

Je lui ai donné un aspect un peu manuscrit, comme on pouvait le trouver dans la typographie utilisée actuellement par l’Office de tourisme. Cela vient donner un aspect de proximité, de ruralité et d’humanité.

L’élément en forme de dessous de créneaux va venir se décliner sous forme d’une arche. Celle-ci va être déclinée seule, à deux ou à trois. Elle va ainsi remplacer plusieurs lettres dans le logotype comme le “U”, le “B” et le “M”.

Les couleurs vont être celle de l’ancien blason du territoire : bleu, jaune et rouge. Cependant, pour éviter de retrouver les couleurs de Lidl et pour donner un ton chaleureux, je les ai transformées.

Un bleu marine pour rappeler les eaux présentes sur le territoire (l’Adour, des lacs, l’Ousse) mais aussi cette idée d’oxygénation.

Un jaune pour la convivialité, le bonheur et l’énergie retrouvée.

Un rouge tirant fortement sur le bordeaux / mauve pour la gastronomie et surtout le vin.

La typographie est linéale, plus ou moins épaisse pour donner de la hiérarchie dans les informations transmises. Cela permet de retrouver cet aspect géométrique et rassurant présent sur le territoire.

 

Les déclinaisons

J’ai réalisé ce que l’on appelle un logotype responsive : plusieurs déclinaisons du logotype permettant de s’adapter quel que soit le format.

On y retrouve donc :

  • La version principale, avec l’élément graphique sous forme carré et le nom de l’office de tourisme à sa droite.
  • Une version plus poussée avec une baseline. L’élément graphique et rectangulaire, le nom de l’office de tourisme vient créer comme une cour autour pour former une bastide, et la baseline vient se poser dessous.
  • Une version simplifiée, comme un monogramme ou un blason, composée des trois initiales du territoire “CBM”.

De plus, avec les 3 déclinaisons de l’élément visuel (la toiture à 4 pans), je suis venue créer un motif qui vient habiller les déclinaisons.

Ainsi, j’ai tout les éléments disponibles pour venir créer les déclinaisons nécessaires à l’Office de tourisme : de la papeterie, des goodies promotionnels, des supports de communication comme une brochure ou les réseaux sociaux.

Cela vient créer une communication cohérente, visible et attractive présentant visuellement un territoire qui reste à découvrir.

 

Pour une vraie commande, j’aurai pris le temps de pousser l’élément graphique au bout comme je l’avais imaginé : un élément visuel animé, se transformant en ces 3 phases progressivement.

Cependant, je ne peux me permettre de passer trop de temps sur un exercice graphique, aussi intéressant soit-il.

J’ai particulièrement aimé faire ces éléments se transformant, ces arches s’incrustant dans la typographie, et un côté très géométrique, à la limite du maniaque dans la création graphique. Encore un territoire visité graphiquement. As-tu hâte de découvrir les prochains ?

 

 

J’espère que ce redesign t’a plu, n’hésite pas à feuilleter mon portfolio pour découvrir l’ensemble de mes travaux, ou me contacter pour que l’on puisse échanger si tu as un projet en tête ✍︎