Ligne de l’agglo, une application pour se déplacer

Ligne de l'agglo.

Ligne de l'agglo.

Ou comment créer en 2 semaines une application de transport public.
Or how to create a public transport application in 2 weeks.

Pendant deux semaines, 4 étudiants de l’ECV Digital d’Aix-en-Provence, avons travaillé sur le projet de développer une application pour le réseau de bus de l’agglomération d’Aubagne. Dans un groupe composé d’Ux, Ui et de développeurs, nous avons d’abord analysé la concurrence, puis avons fait une analyse contextuelle. À travers des parcours usagers et des personas, nous avons identifié des points de frustration. En allant sur le terrain, à travers notre propres expériences du réseau et en questionnant les voyageurs, nous avons identifié les besoins. À partir de cela, nous avons développé des solutions sous forme d’une PWA.

Celle-ci permet à l’utilisateurs cherchant quel bus ou à quelles horaires le prendre, de trouver tout cela sur le site web. Cependant, s’il en a un usage plus fréquent, le site web peut se transformer en application. À partir de cette dernière, il pourra trouver les trajets qu’il souhaite en temps réel, les horaires, signaler des voies encombrées ou une grande fréquentation dans le bus, mais aussi parler avec la communauté de voyageurs sur les lignes qu’ils utilisent, le tout fonctionnant en ligne ou non.

Ux, Ui design.

For two weeks, 4 students from the ECV Digital in Aix-en-Provence worked on the project to develop an application for the bus network in the agglomeration of Aubagne. In a group of Ux, Ui, and developers, we first analyzed the competition, then did a contextual analysis. Through user journeys and personas, we have identified points of frustration. By going into the field, through our own experiences of the network and by questioning travelers, we identified the needs. From this, we developed solutions in the form of a PWA. This allows users looking for which bus or at what times to take it, to find it all on the website. However, if it is used more frequently, the website can turn into an application. From the latter, he will be able to find the routes he wants in real time, schedules, report congested lanes or high traffic on the bus, but also talk with the community of travelers on the lines they use, all working online or not.

Ux, Ui design.

Lamelouze – la bibliothèque en plein air

Article n°2, juin 2015

Lamelouze,

Lamelouze,

Ou comment créer une bibliothèque en plein air avec ce que l’on trouve sur place
IMG_8040
DSC06157
DSC06147
DSC06141
7-signal-DSC_0008-e1430395978228
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Les Cévennes.

30 étudiants.

Une forêt.

Une bibliothèque.

Image. Tu es sur ton petit G20, dans les Cévennes, tu devis légèrement, et tu tombes sur une forêt. Une forêt dans laquelle des espaces de relaxation, des étagères et des fauteuils te permettent de reposer tes jambes pour te faire voyager à travers la lecture.

Tu te sens comme boucle d’or chez les ours, petit ours a un coin en paille, maman ours des assise en bois naturel, et papa ours de gros fauteuils en pierre plates. Mais que choisir pour se poser et lire ? Tout essayer ? Ou prendre le premier que tu arrives à trouver dans ce flan de colline cévennaise ?

Mais heureusement pour toi, des bâtons marqués sont là pour te guider, pour te faire rentrer et sortir de cette rêverie. »

Voici le projet réalisé tous ensemble lors d’une semaine. Les éléments trouvés sur place sont devenus nos matériaux, les groupe se sont nommés par les matériaux choisis : team cailloux, team vieille branche, team jeunes pousses, … En compagnie de Mathias Poisson, nous avons exploré la vallée et son entourage. Notre point d’exploration est à proximité d’un GR et d’une église du XI siècles.  Le matin, échauffements dirigés par Mathias Poisson autour de la découverte de son corps, des sens, du toucher, de la direction aveugle,… L’après-midi, réalisation par groupe d’une bibliothèque, de plusieurs points lectures. Un programme chargé mais tout en douceur afin de nous pousser à découvrir les possibilités infinies de la nature. Réalisation de bornes marquées au chalumaeau, de cartographies réalisées à la loupe, …

 

Projet réalisé dans le cadre de la résidence de Mathias Poisson, avec les étudiants en design de l’InSituLab dirigés par Nicolas Couturier, Cécilia Gurisik et Jean Obrecht. Porté par l’Association Sentiers. Soutenu par la commune de Lamelouze, le pays Grand’Combien, le Conseil Général du Gard et le Conseil Régional Languedoc Roussillon