L’illustration dans tes supports de communication

Article n°22, février 2024

L’illustration dans tes supports de communication

ou comment représenter ton territoire touristique

Suite à un échange passionnant avec une directrice d’Office de tourisme, j’ai eu l’idée de te montrer les possibilités de l’illustration dans ta communication graphique.

Aujourd’hui, je t’amène avec moi pour explorer le pouvoir unique et humain de l’illustration, une forme de graphisme qui donne vie à la représentation de ton identité graphique.

 

Le pouvoir de l’image dans le tourisme

Les images, en particulier les illustrations, impactent émotionnellement les voyageurs, différenciant leur attrait par rapport aux photographies conventionnelles.

La perception d’une destination est enracinée dans la psychologie de la vision, alors que les illustrations offrent une profondeur émotionnelle distinctive, créant une connexion personnelle entre le voyageur et la destination.

Leur esthétique particulière, imprégnée de créativité, transcende le réel pour éveiller l’imaginaire.

Les images, avec leur pouvoir de sculpter des souvenirs durables, deviennent des repères visuels qui résonnent bien après le voyage, influençant la visibilité d’une destination dans l’esprit du voyageur.

De l’inspiration initiale à la concrétisation des plans de voyage, ces images évocatrices agissent comme des catalyseurs puissants, transformant les aspirations de voyages en itinéraires tangibles.

En somme, les images en tant que narrateurs silencieux, façonnent de manière profonde et inoubliable les expériences de voyage.

 

Les atouts de l’illustration dans la communication touristique

L’illustration, en tant qu’art visuel, se profile comme un atout exceptionnel dans le domaine de la communication touristique.

Comparativement à la photographie, l’illustration offre une liberté artistique sans entraves.

Elle permet de jouer avec les formes, les couleurs et les perspectives pour créer des représentations plus stylisées et artistiques.

Alors que la photographie capture la réalité telle qu’elle est, l’illustration donne la liberté de représenter la réalité telle qu’elle pourrait être, ajoutant une dimension imaginative à la communication touristique et permettant de s’adapter à ton message et tes valeurs.

L’un des atouts majeurs de l’illustration réside dans sa capacité à créer des scènes uniques et imaginatives, devenant une invitation à explorer un territoire d’une manière nouvelle et captivante.

Cela permet au voyageur de découvrir le territoire visuellement, tout en se laissant la possibilité de le découvrir en vrai sans avoir de belle image commerciale en tête (et donc la possibilité d’être déçu).

De plus, l’illustration contribue de manière significative à forger une identité visuelle distinctive pour un territoire touristique.

Par la création d’images emblématiques et reconnaissables, elle devient le symbole graphique d’une région, établissant une connexion visuelle immédiate avec les voyageurs.

Cette identité visuelle renforcée contribue à différencier une destination et à la rendre mémorable.

Bref, les atouts de l’illustration dans la communication touristique résident dans sa capacité à transcender les frontières de la représentation conventionnelle, à créer une identité visuelle forte et à offrir une flexibilité artistique qui enrichit l’expérience visuelle des voyageurs.

Elle devient ainsi un instrument puissant pour séduire, captiver, et immerger les explorateurs dans la richesse d’un territoire touristique.

 

Les différents styles graphiques

Que ce soit à travers des traits tracés à la main avec soin ou avec la précision d’outils numériques, chaque style offre une expérience visuelle singulière, contribuant à enrichir la représentation artistique des territoires touristiques.

Du flat design à la 3D en passant par le pixel art et le cartoon, chaque style apporte son caractère distinctif à la représentation graphique.

Le flat design séduit par sa simplicité et son minimalisme, tandis que la 3D offre une profondeur immersive.

Le pixel art, rappelant les premiers jeux vidéo, ajoute une touche nostalgique, tandis que le cartoon apporte une dimension ludique et décalée.

Dans cette ère numérique, les tendances évoluent rapidement.

L’utilisation croissante de l’illustration numérique et de la réalité augmentée révolutionne la manière dont nous percevons et interagissons avec les représentations graphiques.

L’illustration numérique offre une palette infinie de possibilités créatives, tandis que la réalité augmentée fusionne le monde réel avec des éléments illustratifs, créant ainsi des expériences visuelles avant-gardistes.

Chaque style graphique porte en lui une atmosphère distincte.

Le choix du style dépend souvent du message que l’on souhaite transmettre.

Une représentation en flat design peut privilégier la clarté et la simplicité, idéale pour des informations concises, tandis que la 3D peut être préférée pour des expériences immersives plus complexes et détaillées.

S’adapter aux tendances contemporaines est important pour rester pertinent. Mais la pertinence est gagnée quand le style graphique correspond à ton message et les valeurs de ton territoire.

En somme, les différents styles graphiques ouvrent un éventail infini de possibilités pour représenter les territoires touristiques.

Chaque style apporte sa contribution unique à la narration visuelle, élevant ainsi la communication touristique vers de nouveaux sommets esthétiques et narratifs. Il est donc important de choisir l’illustrateur / graphiste pour un style qui traduira à la perfection ton territoire.

 

Les exemples de projets que l’illustration peut sublimer

Rien de bien nouveau, mais voici les possibilités déjà rencontrées et possibles d’envisager pour sublimer ta communication graphique et attirer le visiteur.

Imaginez un trombinoscope graphique de l’équipe locale. Loin des simples photographies (plus ou moins mise en page), chaque membre de l’équipe est représenté à travers une illustration unique. Cette approche apporte une distanciation respectueuse tout en personnalisant l’expérience, offrant une introduction ludique et engageante aux visages derrière la destination.

Une cartographie traditionnelle se métamorphose en une illustration immersive. Les rues, les sites emblématiques et les caractéristiques géographiques prennent vie à travers des illustrations détaillées ou non. La cartographie illustrée devient plus qu’un simple guide, elle devient une invitation à explorer les ruelles et les recoins de manière visuellement captivante, le tout en devenant un support qui se valorise bien après sa fonction première : de carte il peut devenir poster (que cela soit chez le visiteur comme en format géant sur les murs d’un Office de tourisme).

Plutôt que de dévoiler tout, choisissons de créer une série d’illustrations énigmatiques représentant les incontournables de la destination. Chaque illustration est une invitation à la découverte, laissant une part de mystère qui intrigue et suscite la curiosité. Les voyageurs sont ainsi incités à explorer la réalité derrière chaque illustration. Des posters illustrés deviennent des ambassadeurs visuels de la destination (comme la cartographie que l’on a vue plus haut). Chaque affiche, avec son esthétique unique, capture l’essence de la région. Ces posters deviennent non seulement des éléments décoratifs mais également des souvenirs prisés, rappelant aux voyageurs l’expérience visuelle exceptionnelle de leur exploration (déclinable en carte postale, magnet, mug, …).

Ce n’est qu’un échantillon des possibilités de l’illustration, toute nouvelle manière de la mettre en place vient souligner le trait unique de ta destination.

 

 

Pour finir cet article, l’illustration a un impact positif dans la communication touristique.

Les destinations ne se contentent pas de capter l’attention, elles créent des expériences visuelles inoubliables pour le voyageur.

Chaque illustration devient la porte ouverte vers un monde d’anticipation, d’exploration et narratif.

Ainsi, l’illustration devient un langage visuel universel qui enrichit les expériences touristiques en capturant l’imagination et en suscitant des souvenirs impérissables.

 

 

Je t’invite à intégrer l’illustration dans ton arsenal graphique, en t’encourageant à réfléchir sur le développement cohérent de ta charte graphique.

En embrassant l’illustration, tu ouvres les portes à une représentation captivante et authentique de ton territoire touristique.

C’est ensemble, à travers cette aventure artistique, que nous pouvons créer des expériences qui transcendent les frontières et gravent ta destination dans le cœur des voyageurs.

 

 

— –

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet. M & tu me retrouves ici.

Redesign, office de tourisme de Lourdes

2024

Lourdes Tourisme

Lourdes redesign -
Lourdes redesign - A4
Lourdes redesign - billboard
Lourdes redesign -
Lourdes redesign -

Ou comment créer une identité modulaire

Je suis particulièrement fière de ce redesign personnel qui est l’un de mes préférés pour l’instant !

Connaissant bien le territoire, le travail de recherche au préalable m’a permis de le découvrir sous un nouveau jour.

Au-delà du sanctuaire de Lourdes, j’ai voulu transmettre les autres particularités du territoire :

  • Ses artisans avec leurs spécialités (les médailles, les cierges, les tourtes, les fromages, les haricots, …)
  • L’ouverture sur les Pyrénées
  • Sa place forte avec son château fort
  • Son humanité avec la grande diversité de personnes y venant
  • Et son histoire.

Jouant sur les deux bleus présents sur le territoire, cette identité devient intemporelle et iconique.

✦ Tu apprécies ce projet ? Toi aussi tu souhaites une identité remarquable pour ton territoire ? Travaillons ensemble. ✦

Redesign, Coteaux Béarn Madiran

Article n°21, janvier 2024

Redesign Côteaux Béarn Madiran

Coteaux Béarn Madiran, site web actuel

ou comment imaginer une identité responsive

Pourquoi ce choix ?

Dans la continuité des redesigns que je réalise pour mon plaisir, voici le dernier en date : Côteaux Béarn Madiran.

Le territoire de cet office de tourisme est proche de mon territoire d’origine, donc je le connais un peu, ce qui me permet de m’y immerger plus facilement.

J’ai surtout voulu travailler plus librement, car actuellement cet office de tourisme n’a pas de bloc marque identifiable.

 

État actuel de la communication graphique

Il est possible de tomber sur des entreprises ne présentant aucun bloc marque ou logotype. Ici, le logotype est une typographie spécifique, cependant elle est reprise facilement en typographie de titrage. Cela enlève donc toute forme de hiérarchie et de marque identifiable. Au-delà de la typographie identifiable, d’aspect manuscrit, l’ensemble de la communication repose principalement sur une couleur mauve (peut-être celle d’un vin rouge) et d’autres couleurs d’accompagnements qui ne sont pas codées. Il m’a donc semblé intéressant d’utiliser cet office au territoire particulier comme exercice de graphisme. Le but de ce redesign va être de mettre en avant un territoire historique avec :

  • De la gastronomie et surtout des vignobles reconnus, le Madiran,
  • Un territoire aux croisements de plusieurs chemins : le départ pour le Sud-Ouest, l’ouverture sur les Pyrénées et le Pays Basque ou Béarn et le début des Landes.
  • Historique avec son patrimoine particulier : château de Morlanne, villages pittoresques, bastides, …
  • Tourisme & loisirs. Saveurs & déambulation. Ce sont les maîtres mots de l’office.

L’objectif dans la création de ce redesign est donc de trouver le côté historique du territoire, ses spécificités mais aussi cette idée de point central permettant d’accéder à une multitude de territoires proches.

 

La cible

Les visiteurs principaux sont sûrement des familles, qui viennent chercher l’histoire et la dégustation.

Le tout dans un cadre idyllique et tranquille, à la campagne, mais en ayant accès à des territoires plus importants pas loin.

Il y a une recherche de tranquillité, sécurité et découverte dans ces visiteurs.

Oxygénation, campagne, paysage et point centrale pour une découverte globale. Il est donc nécessaire de retrouver dans le redesign des couleurs chaleureuses, de la sécurité et tranquillité.

CBM redesign, logo
CBM redesign, motif
CBM redesign, stickers

Le processus de création du redesign

Je me suis d’abord intéressé au musée gallo-romain, un des principaux musées du territoire. Cependant, mes recherches graphiques tendaient vers un logotype ressemblant à celui déjà réalisé pour ce musée.

Je me suis donc penché sur l’aspect historique plus récent, en regardant les Bastides et le château de Morlane. La géométrie dans ces constructions géométriques apporte une impression de sécurité mais aussi de ludisme. Je me suis concentrée sur deux éléments :

  • Les toitures des bâtiments, une charpente à 4 pans qui forme comme une croix vue de haut. On retrouve aussi cette forme dans les colombages des maisons. Cela vient créer un “X”, un point central et de départ (ou d’arrivée diront certain, “le X marque le trésor”).
  • Le dessous des créneaux du château de Morlanne, qui forme comme des collines, ou des portes de Bastides.

Ces deux éléments vont venir former l’aspect graphique du logotype.

La toiture à 4 pans va venir créer l’élément visuel du logotype, se déclinant en 3 types des toitures, plus ou moins longues afin de créer un jeu visuel.

Je lui ai donné un aspect un peu manuscrit, comme on pouvait le trouver dans la typographie utilisée actuellement par l’Office de tourisme. Cela vient donner un aspect de proximité, de ruralité et d’humanité.

L’élément en forme de dessous de créneaux va venir se décliner sous forme d’une arche. Celle-ci va être déclinée seule, à deux ou à trois. Elle va ainsi remplacer plusieurs lettres dans le logotype comme le “U”, le “B” et le “M”.

Les couleurs vont être celle de l’ancien blason du territoire : bleu, jaune et rouge. Cependant, pour éviter de retrouver les couleurs de Lidl et pour donner un ton chaleureux, je les ai transformées.

Un bleu marine pour rappeler les eaux présentes sur le territoire (l’Adour, des lacs, l’Ousse) mais aussi cette idée d’oxygénation.

Un jaune pour la convivialité, le bonheur et l’énergie retrouvée.

Un rouge tirant fortement sur le bordeaux / mauve pour la gastronomie et surtout le vin.

La typographie est linéale, plus ou moins épaisse pour donner de la hiérarchie dans les informations transmises. Cela permet de retrouver cet aspect géométrique et rassurant présent sur le territoire.

 

Les déclinaisons

J’ai réalisé ce que l’on appelle un logotype responsive : plusieurs déclinaisons du logotype permettant de s’adapter quel que soit le format.

On y retrouve donc :

  • La version principale, avec l’élément graphique sous forme carré et le nom de l’office de tourisme à sa droite.
  • Une version plus poussée avec une baseline. L’élément graphique et rectangulaire, le nom de l’office de tourisme vient créer comme une cour autour pour former une bastide, et la baseline vient se poser dessous.
  • Une version simplifiée, comme un monogramme ou un blason, composée des trois initiales du territoire “CBM”.

De plus, avec les 3 déclinaisons de l’élément visuel (la toiture à 4 pans), je suis venue créer un motif qui vient habiller les déclinaisons.

Ainsi, j’ai tout les éléments disponibles pour venir créer les déclinaisons nécessaires à l’Office de tourisme : de la papeterie, des goodies promotionnels, des supports de communication comme une brochure ou les réseaux sociaux.

Cela vient créer une communication cohérente, visible et attractive présentant visuellement un territoire qui reste à découvrir.

 

Pour une vraie commande, j’aurai pris le temps de pousser l’élément graphique au bout comme je l’avais imaginé : un élément visuel animé, se transformant en ces 3 phases progressivement.

Cependant, je ne peux me permettre de passer trop de temps sur un exercice graphique, aussi intéressant soit-il.

J’ai particulièrement aimé faire ces éléments se transformant, ces arches s’incrustant dans la typographie, et un côté très géométrique, à la limite du maniaque dans la création graphique. Encore un territoire visité graphiquement. As-tu hâte de découvrir les prochains ?

 

 

J’espère que ce redesign t’a plu, n’hésite pas à feuilleter mon portfolio pour découvrir l’ensemble de mes travaux, ou me contacter pour que l’on puisse échanger si tu as un projet en tête ✍︎

 

L’impacte de l’IA dans le monde du tourisme

Article n°20, décembre 2023

L’impacte de l’IA dans le monde du tourisme

ou comment le graphisme vient créer un pont entre technologie et humain.

L’industrie du tourisme, un pilier majeur de l’économie mondiale, subit actuellement une transformation radicale grâce à l’intelligence artificielle (IA).

Alors que les voyageurs cherchent des expériences plus personnalisées et les entreprises cherchent à optimiser leurs opérations, l’IA émerge comme une solution puissante répondant à ces besoins.

 

L’IA au service de l’expérience client

Le premier domaine où l’IA laisse une empreinte indélébile est la personnalisation des offres pour les voyageurs.

Les systèmes d’IA analysent les préférences individuelles des clients en examinant leurs historiques de voyages, leurs choix d’hébergement, leurs activités préférées, et même leurs interactions sur les réseaux sociaux.

Grâce à cette analyse, les entreprises peuvent offrir des recommandations personnalisées de destinations, d’activités et d’offres spéciales, créant ainsi une expérience unique pour chaque client.

En parallèle, l’assistance virtuelle, alimentée par des chatbots et des interfaces vocales, émerge comme un outil inestimable pour les voyageurs tout au long de leur parcours.

Ces systèmes automatisés peuvent répondre aux questions fréquentes, fournir des informations en temps réel sur les réservations et même guider les utilisateurs dans la planification de leur itinéraire.

L’objectif ultime est de rendre l’expérience de planification de voyage aussi fluide que possible, en éliminant les frictions potentielles et en offrant un support instantané.

À mesure que nous explorons ces applications de l’IA dans le domaine du tourisme, il devient clair que la technologie transforme fondamentalement la façon dont les entreprises interagissent avec leurs clients et comment les voyageurs eux-mêmes vivent et planifient leurs aventures.

Cependant, cette évolution n’est pas sans défis, et il est crucial d’examiner attentivement les aspects éthiques et les implications de la dépendance croissante à l’IA dans ce secteur dynamique.

Guider les voyageurs de manière experte grâce à un chatbot

Quand le design graphique fusionne avec l’innovation technologique

L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans l’industrie du tourisme ne se limite pas aux coulisses des opérations et aux algorithmes complexes.

Elle s’étend également à l’interface utilisateur, où le design graphique devient un catalyseur essentiel pour rendre tangible et accessible l’impact de l’IA sur l’expérience des voyageurs.

Dans le domaine de l’assistance virtuelle, le design graphique joue un rôle clé dans la création d’interfaces conversationnelles conviviales.

Des éléments visuels tels que des bulles de dialogue intuitives et des avatars animés peuvent humaniser l’interaction, faisant en sorte que l’IA ne soit pas simplement un outil, mais un véritable compagnon de voyage.

Le graphiste peut aussi servir de support à l’IA. Reliant le voyageur à la technologie, il offre un support matériel rassurant qui connecte les deux entités.

On peut trouver comme exemple le magnet, objet le plus vendu en boutique, développé par Ask Mona qui donne vie à un personnage historique. Acheté dans la boutique d’un lieu de tourisme clef, il connecte et permet de prolonger la visite et la découverte d’un territoire en partageant des connaissances de manière nouvelle et ludique.

Pour cela c’est simple, après l’achat du magnet, le visiteur peut scanner le QR Code au dos et accéder à l’interface qui lui permettra de poser toutes les questions qu’il souhaite à la personnalité concernée.

À l’occasion du 133° anniversaire de la disparition de Vincent van GoghVal d’Oise Tourisme et Ask Mona ont décidé d’offrir aux visiteurs une immersion inédite dans l’univers du peintre néerlandais.

C’est ainsi qu’ils ont développé la première intelligence artificielle capable de converser avec l’artiste. Le projet novateur réunit art et technologie pour donner vie virtuellement à Van Gogh, permettant au public de découvrir son art et sa personnalité de manière inédite.

Découvrez le souvenir intelligent qui donne vie aux personnages historiques – AskMona

En somme, le mariage du design graphique et de l’intelligence artificielle dans le tourisme ne se limite pas à l’esthétique, mais crée une synergie où la forme et la fonction se rencontrent pour améliorer l’expérience utilisateur.

À travers des designs visuels percutants, l’IA devient plus qu’une technologie en coulisses ; elle devient une narratrice visuelle, redéfinissant la manière dont les voyageurs interagissent et appréhendent le monde du voyage.

 

Perspectives futures

L’intégration croissante de l’intelligence artificielle (IA) dans l’industrie du tourisme ouvre la voie à des perspectives futures passionnantes, définissant une nouvelle ère pour les voyages et les services associés.

À mesure que la technologie évolue, plusieurs tendances émergentes dessinent le paysage futur du tourisme alimenté par l’IA.

Hyperpersonnalisation accrue :

L’IA continuera à affiner sa capacité à comprendre les préférences individuelles des voyageurs, permettant une hyperpersonnalisation encore plus fine des offres. Des recommandations plus précises, des itinéraires sur mesure et des expériences adaptées aux goûts spécifiques des clients deviendront la norme.

l’Intelligence Artificielle au service de l’hyperpersonnalisation – Blog e-tourisme

 

Intégration transparente des technologies :

Les technologies émergentes, telles que la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV), seront de plus en plus intégrées dans les expériences de voyage. L’IA collaborera avec ces technologies pour offrir des aperçus immersifs des destinations, permettant aux voyageurs de planifier leurs aventures avec une compréhension plus approfondie et visuelle.

Alors que l’IA continue de redéfinir les frontières de l’expérience touristique, il est impératif que les acteurs de l’industrie restent attentifs aux implications éthiques et pratiques de ces avancées technologiques.

En embrassant ces perspectives futures, le secteur du tourisme pourrait bien se diriger vers une ère d’innovation et de personnalisation sans précédent.

Tourisme et réalité augmentée : vers une transformation du voyage

Cinq visites culturelles en réalité augmentée à tester ce week-end

 

Quand l’IA et le design graphique sculptent l’avenir du tourisme

En clôturant cette exploration passionnante de l’intelligence artificielle (IA) dans le monde du tourisme, il est clair que cette révolution technologique va bien au-delà des algorithmes et des calculs complexes.

Elle s’étend profondément dans le domaine du design graphique, créant une expérience de voyage qui est aussi visuellement captivante qu’efficace.

L’esthétique n’est plus simplement une considération secondaire, mais une force qui donne vie à l’IA.

Les graphiques interactifs qui tracent l’évolution temporelle de l’IA dans le tourisme, les interfaces conversationnelles conçues avec soin, et les représentations visuelles de données complexes démontrent comment le design graphique devient un langage visuel essentiel dans la narration de cette transformation.

La personnalisation des offres, incarnée par des infographies vibrantes, crée une expérience où chaque voyageur devient le protagoniste de son propre récit. Les interfaces conversationnelles, conçues avec une esthétique conviviale, font de l’interaction avec l’IA une expérience intuitive et agréable. Les représentations visuelles de la tarification dynamique et de la gestion des réservations font de la complexité des opérations une œuvre d’art accessible à tous.

Alors que nous contemplons l’horizon de l’IA dans le tourisme, le design graphique devient notre guide visuel, nous montrant comment ces innovations technologiques ne sont pas simplement fonctionnelles, mais aussi belles et engageantes.

Ces éléments visuels ne sont pas des ornements, mais des outils puissants qui démystifient l’IA, la rendant accessible et séduisante pour chaque voyageur.

Cependant, au cœur de cette convergence entre l’IA et le design graphique, résident des questions cruciales d’éthique et de responsabilité.

Tout comme le graphisme donne vie à l’IA, il doit également être un garant de la transparence, de la protection de la vie privée et de la compréhension mutuelle entre la technologie et l’humanité.

En conclusion, l’IA dans le tourisme n’est pas simplement une histoire de données et d’algorithmes, mais une œuvre d’art en constante évolution, façonnée par la collaboration entre l’intelligence humaine et artificielle.

Alors que nous continuons à tracer les contours de cette histoire, le design graphique demeurera un pinceau qui donne vie à cette toile dynamique du voyage, invitant chacun à participer à cette aventure esthétique et technologique.

Dans cet avenir, où le design graphique et l’IA convergent, chaque expérience de voyage devient une œuvre d’art personnalisée, ciselée avec soin par la fusion harmonieuse de la créativité humaine et de l’intelligence artificielle.

 

— –

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet. M & tu me retrouves ici.

Musée de la Chalosse

2024

Musée de la Chalosse

Redesign Chalosse, panneau
Redesign Chalosse, pub
Redesign Chalosse, papeterie
Redesign Chalosse, carte de visite
Redesign Chalosse, casquette
Redesign Chalosse, éditions
Redesign Chalosse, affiche
Redesign Chalosse, instagram

Ou comment créer une identité visuelle pour la bonne cible.

Dans ce nouveau redesign personnel, j’ai retravaillé une deuxième piste pour le territoire de la Chalosse.

Un logotype simple, tout en linéale, mais avec des espacements différents, pour donner de la rondeur & de la générosité.

Un «C» important, un «o» comme une bouche parlant le gascon et enfin le «a» comme une fenêtre s’ouvrant sur le territoire.

Cette fenêtre est aussi un élément architectural récurant sur le territoire (les arènes, l’église, les fenêtres, …

Ce logotype est déclinable, grâce à la base line «tourisme» ou «musée».

Il est visuel et important, car il doit être compris par des personnes de tout âge, mais surtout à l’international pour continuer à attirer des visiteurs, principalement européens, à la recherche d’une déconnexion et de ruralité à proximité de territoires attractifs.

Chalosse, redesign

2024

Chalosse

Chalosse-Début
Chalosse-logos
Chalosse-Début-2
Redesign Chalosse 2, tissu
Redesign Chalosse 2, panneau
Redesign Chalosse 2, sticker
Redesign Chalosse 2, carte de visite
Redesign Chalosse 2, papeterie
Redesign Chalosse 2, éditions
Redesign Chalosse 2, instagram

Ou comment imaginer la fusion de deux identités visuelles.

Dans ce nouveau redesign personnel, j’ai imaginé la fusion entre l’office de tourisme de Chalosse et le musée du même nom.

Promettant la même chose : un territoire, une culture et une histoire, il m’a semblé intéressant de leur donner une identité plus moderne et en lien avec les valeurs.

Comme une fenêtre sur un territoire rustique se logotype se veut sans prétention.

Cette identité est brute et humaine, aux couleurs du territoire.

Coteaux Béarn Madiran, redesign

2024

Coteaux Béarn Madriran

CBM redesign, logo
CBM redesign, panneau
CBM redesign, stickers
CBM redesign, papeterie
CBM redesign, mug
CBM redesign, carte de visite
CBM redesign, casquette
CBM redesign, tee-shirt

Ou comment imaginer une identité visuelle sous la forme de l'architecture du territoire.

Dans ce nouveau redesign personnel, je suis venue créer un logotype responsive, s’adaptant à tous les formats en m’inspirant des toitures particulières du territoire.

La typographie vient aussi se transformer en élément architectural, créant des remparts, des fenêtres ou une succession de cour, à chacun d’y retrouver ce qu’il connaît du territoire.

Que cela soit des bastides, des toits à quatre pends égales, ou sous forme de long bâtiment, cette identité vient traduire les particularités architecturales du territoire.

Pour les couleurs, retour au bleu, rouge et jaune présents sur le blason historique du territoire.

Le graphiste, ou comment expliquer à mamie ton métier

Article n°19, novembre 2023

Le graphiste,

McG-Enliuminure
Europeana-Enliuminure
Europeana (1)
Cassandre-Normandie
McG-Affiche

ou comment expliquer à mamie ton métier.

Dans l’ère actuelle, dominée par la visibilité et la connectivité, le rôle du graphiste est essentiel dans la sphère de la création et de la communication contemporaines.

Cependant, expliquer ce métier, est souvent perçu comme insaisissable pour ceux qui n’ont pas grandi dans l’ère numérique, et peut être un défi, surtout lorsqu’on tente de le présenter à mamie et papi.

Je vais essayer de démystifier le métier de graphiste, offrant aux jeunes graphistes, comme à un public non averti, un aperçu clair des bases, de la créativité déployée, des défis rencontrés, et en déconstruisant les clichés qui entourent ma profession.

Chaque composition visuelle raconte une histoire fascinante, et expliquer le métier de graphiste devient un voyage dans l’art et la technologie.

 

Introduction à l’Histoire du graphisme

L’histoire du graphisme, une épopée visuelle évoluant à travers les siècles, reflète et façonne les sociétés qui l’ont inspirée.

Des hiéroglyphes égyptiens aux manuscrits enluminés du Moyen Âge, le graphisme a transcendé les frontières temporelles et culturelles.

Cette exploration nous invite à remonter le fil du temps, à déchiffrer les langages visuels du passé, et à apprécier la complexité d’une discipline qui établit des ponts entre les époques.

L’évolution du graphisme est un récit d’innovations technologiques, depuis les affiches Art Nouveau jusqu’aux créations audacieuses du Bauhaus.

Chaque mouvement artistique a laissé une empreinte, tout comme les révolutions industrielles et numériques qui ont élargi les frontières de la créativité graphique.

Cette histoire n’est pas simplement une chronologie esthétique, mais aussi une réflexion sur la manière dont la communication visuelle a façonné notre perception du monde.

Ci-contre des exemples de mise en page, d’affiche et autres visuels au cour de l’histoire.

 

Le graphiste, architecte de l’expression visuelle

Dans le vaste univers de la communication visuelle, le graphiste se positionne en tant que maître magicien de la forme, du style, et de l’expression.

Allant au-delà de la simple création d’images, son rôle s’étend à la conception de messages visuels captivants, transcendant les barrières linguistiques.

Son travail consiste à interpréter des idées abstraites et des concepts complexes pour les traduire en images compréhensibles. Il agit en tant que traducteur visuel, transformant des messages en images qui parlent à un public diversifié.

Le graphisme, en son essence, est l’art de créer des compositions visuelles harmonieuses en utilisant des éléments tels que la couleur, la typographie, et la mise en page.

Son évolution, autrefois ancrée dans le dessin manuel, a subi une transformation radicale avec l’avènement des outils numériques.

De simples esquisses sur papier à des processus de création assistés par ordinateur, permettant aux graphistes d’explorer des horizons visuels infinis.

De la conception de logos à la création d’interfaces utilisateur, le graphiste sculpte visuellement l’identité et la perception d’une marque, d’un produit, ou d’une idée.

Cette dualité entre technique et créativité constitue le cœur des bases du graphisme, offrant une fenêtre sur l’art de donner vie à l’imagination à travers des pixels et des vecteurs.

 

La créativité du graphiste : processus méticuleux et perspective unique

La créativité du graphiste n’est pas le fruit du hasard, mais plutôt le résultat d’un processus méticuleux.

Du brief initial à la conception finale, chaque étape est une danse délicate entre inspiration et stratégie.

Le processus commence souvent par la recherche approfondie, la compréhension des besoins du client, et l’exploration de références visuelles.

Ensuite, vient la phase de conceptualisation, où les idées prennent forme sous la forme de croquis et de maquettes.

La création graphique évolue ainsi au fil des itérations, chaque ajustement contribuant à affiner et à perfectionner l’œuvre finale.

La créativité est l’âme du graphisme.

C’est elle qui permet au graphiste de sortir des sentiers battus, de jouer avec les contrastes, les couleurs et les formes pour créer des compositions visuelles uniques.

La créativité dans la conception visuelle n’est pas simplement une compétence, c’est une perspective, une manière de voir le monde qui se reflète à travers chaque pixel et chaque ligne tracée.

 

Les défis du métier : pression, adaptabilité et conciliation

Le monde du graphisme est caractérisé par des délais serrés et des échéances imminentes, mettant à l’épreuve les compétences du graphiste et nécessitant une gestion habile du stress.

Cette gestion devient alors une compétence essentielle, permettant au professionnel du graphisme de maintenir un équilibre délicat entre rapidité d’exécution et excellence artistique.

L’adaptabilité aux tendances du design et la conciliation entre les attentes des clients et la créativité personnelle représentent d’autres défis complexes.

Les graphistes doivent être des observateurs aguerris, prêts à assimiler de nouvelles techniques, à expérimenter des esthétiques émergentes et à adapter leur approche créative en fonction des changements rapides du paysage du design.

Naviguer à travers ces exigences tout en préservant l’intégrité artistique peut être complexe, nécessitant des compétences de communication, de négociation, et une compréhension approfondie des besoins de chacun.

En somme, les défis du métier de graphiste vont au-delà de la simple manipulation d’outils graphiques.

Ils incluent la gestion du temps, l’adaptabilité à un environnement en constante évolution, et la capacité à harmoniser les attentes des clients avec la créativité personnelle. C’est dans la résolution de ces défis que se révéle la véritable polyvalence et la ténacité requises pour exceller dans le monde dynamique du graphisme.

 

Déconstruction des clichés : une profession complexement enrichissante

L’idée répandue selon laquelle le graphisme se limite à « dessiner sur un ordinateur » ou bien “qu’il sait très bien dessiner” sont l’un de ces clichés.

En réalité, le travail du graphiste va bien au-delà de simples compétences techniques ; il exige une compréhension profonde du design, de la psychologie visuelle, et une capacité à transmettre des messages complexes à travers des images.

Un autre cliché fréquent est celui qui associe le graphisme à une forme d’art réservée aux esprits créatifs innés.

Il est important de déconstruire cette notion en mettant en avant la rigueur, la méthodologie, et l’apprentissage continu qui sous-tendent la créativité du graphiste. Il ne s’agit pas simplement de talent inné, mais aussi d’une expertise développée au fil du temps par l’apprentissage et l’expérience.

En brisant les stéréotypes, on ouvre la voie à une appréciation plus profonde de la profession, soulignant son rôle clé dans la communication visuelle et mettant en lumière les compétences diverses nécessaires pour exceller dans ce domaine.

 

Conseils pour expliquer le métier à Mamie : un langage simple et des histoires vivantes

Lorsque vient le moment d’expliquer le métier de graphiste à mamie, la clarté est essentielle.

Éviter le jargon technique et privilégier des termes simples est un premier pas.

Utiliser des analogies familières peut également rendre les concepts plus accessibles.

Par exemple, comparer la création visuelle à la composition d’une peinture peut aider à transmettre l’idée que chaque élément a sa place dans une œuvre globale.

Pour rendre le processus de création plus concret, établir des analogies avec des activités du quotidien peut être particulièrement efficace.

Par exemple, expliquer que choisir une police de caractères équivaut à choisir le style d’écriture pour une lettre, et que la mise en page ressemble à organiser des photos dans un album, peut rendre ces concepts plus familiers et compréhensibles.

Rien n’illumine mieux la compréhension que des histoires tangibles.

Partager des anecdotes inspirantes sur des projets graphiques réussis peut captiver l’attention et illustrer la valeur du métier.

Que cela soit la création d’un logo emblématique ou la conception d’une campagne publicitaire mémorable, ces histoires personnelles permettent de connecter le travail du graphiste à des résultats concrets et significatifs.

Le secret pour expliquer le métier de graphiste à mamie réside dans la simplicité, les analogies familières et les récits captivants.

Grâce à son expérience quotidienne et en démontrant l’impact concret du travail, on crée une connexion plus profonde et une appréciation accrue pour ce métier souvent complexe aux yeux des non-initiés.

 

En conclusion, le métier de graphiste émerge comme une symbiose harmonieuse entre l’innovation artistique et les exigences modernes de communication. Expliquer ce métier à nos grands-parents devient ainsi un acte de transmission culturelle, une passerelle entre les générations, où la technologie et l’art convergent pour créer une vision unique du monde visuel qui nous entoure.

Comment créer une planche d’inspiration

Article n°18, octobre 2023

Planche d’inspiration,

ou comment bien déterminer les valeurs de ton futur logotype.

L’importance d’un logotype dans la construction de ton identité visuelle, tu ne peux vraiment pas la sous-estimer.

Bien plus qu’une simple représentation graphique, le logotype joue un rôle fondamental dans la communication de ta marque et dans la manière dont elle est perçue par ton public cible.

Cet article se penche sur un aspect souvent négligé mais crucial de la conception d’un logotype : la détermination de tes valeurs de marque. En effet, comprendre et intégrer ces valeurs dans le processus de création graphique peut faire toute la différence entre un logotype ordinaire et un emblème puissant qui résonne avec l’identité profonde de ton entreprise.

En explorant la notion de planche d’inspiration (aussi appelée moodboard ou planche de style), nous cherchons à démontrer comment cet outil devient ton allié inestimable dans la traduction visuelle de tes valeurs. Prêt à plonger dans le monde fascinant de la création de logotypes empreints de sens ? Suis-moi à travers ce guide détaillé pour découvrir comment une planche d’inspiration peut être le catalyseur de ton prochain chef-d’œuvre graphique.

La planche d’inspiration

Le processus de création d’un logotype prend une profondeur significative lorsqu’il intègre la planche d’inspiration. Cette étape, souvent sous-estimée, revêt une importance capitale dans la genèse d’un logotype qui transcende l’esthétique pure pour devenir une représentation fidèle de tes valeurs.

En fournissant une toile visuelle qui capture l’essence de tes valeurs, elle devient ton point de départ créatif.

La planche d’inspiration agit comme le catalyseur initial de ta créativité. Elle transforme les valeurs abstraites de ta marque en concepts visuels tangibles.

Exemple : Si tu veux exprimer des valeurs comme l’innovation et la durabilité, tu pourrais trouver de l’inspiration dans des images de technologie évolutive et de motifs naturels, établissant ainsi une base solide pour le design de ton logotype.

La planche d’inspiration assure une convergence harmonieuse entre tes valeurs et ton identité visuelle.

Elle va au-delà des simples éléments graphiques pour créer une connexion émotionnelle avec ton public.

Lorsque tes valeurs sont intégrées de manière réfléchie, ton logotype devient plus qu’une simple image ; il devient le porte-étendard de tes convictions.

Exemple : Une planche d’inspiration mettant en avant des couleurs apaisantes et des formes organiques peut traduire la convivialité et la nature éthique de ta marque, offrant ainsi une esthétique qui résonne avec tes valeurs.

Elle agit comme le fondement sur lequel repose l’ensemble du processus de conception, garantissant que le logotype résultant soit une expression authentique et percutante de tes valeurs fondamentales. Prêt à découvrir comment transformer l’abstrait en concret et l’esthétique en signification ?

Comment créer une planche d’inspiration

La création d’une planche d’inspiration efficace nécessite une approche méthodique, combinant recherche approfondie, sélection judicieuse des éléments visuels et une présentation soigneusement organisée. Chacune de ces étapes contribue à garantir que la planche d’inspiration devienne une représentation visuelle authentique et inspirante de tes valeurs.

Avant de plonger dans la sélection d’images, il est crucial de comprendre pleinement tes valeurs de marque. Cette étape implique une exploration approfondie de tes missions, visions et engagements.

À partir de cette compréhension approfondie, identifie les éléments spécifiques qui peuvent être traduits visuellement. Que ce soit des mots-clés, des principes directeurs, ou des concepts, ces éléments seront la base de ta recherche visuelle.

Sélectionne des images qui incarnent tes valeurs identifiées lors de la recherche. Les couleurs et les formes doivent également être choisies en fonction de leur capacité à communiquer ces valeurs de manière visuelle.

Assure-toi que chaque élément choisi est cohérent avec les autres et contribue à l’histoire globale que tu veux raconter. La pertinence et la cohérence sont essentielles pour créer une planche d’inspiration puissante.

La disposition des éléments sur la planche doit être stratégique. Cela peut impliquer de regrouper visuellement des concepts connexes ou de créer un flux narratif à travers les images.

La planche d’inspiration doit raconter une histoire visuelle cohérente qui évoque tes valeurs. Chaque élément visuel devrait contribuer à cette histoire, créant ainsi une expérience visuelle immersive.

En combinant recherche approfondie, sélection minutieuse et organisation stratégique, tu seras mieux équipé pour transformer tes valeurs en une représentation visuelle inspirante.

Prêt à donner vie à ta planche d’inspiration ? Suis les étapes, et tu seras sur la voie de créer un logotype aligné sur les valeurs de ton entreprise.

Maintenant, passons du micro au macro, car la planche d’inspiration ne devrait pas être une one-shot. Elle doit rester dans le coin de ton écran, toujours prête à t’insuffler de la créativité.

Son rôle continu dans le processus de conception. Elle ne prend pas sa retraite après la première ébauche. Utilise-la comme référence constante pour maintenir l’alignement. Elle va être ton GPS visuel dans l’autoroute de la créativité.

Adaptation aux évolutions de la marque et de ses valeurs. Les entreprises grandissent, changent, évoluent. Ta planche d’inspiration doit être aussi flexible que du yoga. Adapte-la aux évolutions de la marque, aux nouveaux défis, et aux valeurs qui émergent avec le temps.

Là, tu tiens entre tes mains (ou devant tes yeux) une feuille de route pour intégrer la planche d’inspiration dans ton processus de création de logotype. Prêt à la mettre en action ? Ça va être une aventure visuelle dont tu te souviendras !

Si tu souhaites contacter un designer graphique pour t’aider dans la création de ton logotype, venir avec une planche d’inspiration, ou un début de réflexion est un bon moyen pour partir sur de bonne bases.

Tu peux commencer à y réfléchir longtemps en amont, apportant au fur et à mesure des visuels traduisant tes valeurs, ou bien faire des ateliers avec tes collègues / employés afin de déterminer ensemble les valeurs et choix de ton entreprise.

Si tu souhaites que je te t’accompagne dans ce processus et la création d’une identité visuelle, contacte-moi !

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet.M & tu me retrouves ici.

Redesign du Massif de Sancy

Article n°17, septembre 2023

Redesign du massif de Sancy

Logotype @Massif de Sancy
Mont de Sancy @margotbonnet
Domaine de Sancy, carte de visite
Domaine de Sancy, tote bag

ou comment imaginer le nouveau logotype de l'office de tourisme

À l’occasion des ponts du mois de mai, j’ai eu le plaisir d’aller dans le massif central, et plus particulièrement le Massif de Sancy.

En plein cœur de l’Auvergne, ce territoire est caractériser par ses volcans, ses lacs et les activités de pleine nature. Entre randonnée et ski, c’est aussi le territoire du Saint Nectaire.

Un week-end prolongé qui m’a permis de découvrir des paysages époustouflants, des sommets majestueux et des sentiers pittoresques, et comme à mon habitude, j’ai fait un petit tour à l’office de tourisme.

J’ai récolté leur communication, et en rentrant je me suis amusée à recréer l’identité visuelle du territoire.

 

État actuel de la communication graphique

Le logotype actuel est direct et situe correctement le territoire. On sait du premier coup d’œil que l’on est sur un territoire montagneux. Le reste vient créer une sorte de spirale pour rappeler l’eau présente sur le territoire mais aussi crée une idée de centre pour rappeler le massif central.

Le vert est vif, énergique et vient représenter ce territoire verdoyant, entre volcan et nature.

Ce logotype est présent, visible et vivant sur tous leurs supports de communication.

Cependant, c’est dans les déclinaisons que la charte graphique est un peu oubliée. On peu voir sur le site web au moins trois typographies différentes, toutes trois utilisées dans le titrage.

En dehors de cela, on retrouve toujours le vert symbolique sur les réseaux sociaux, ainsi que l’encadré du logotype sous forme de cadre ligne pour créer un effet étiquette (par exemple sur Pinterest).

Quant aux brochures, elles restent dans le même ensemble de déclinaison, utilisant les typographies et la couleur déjà présentes sur le site web.

En conclusion, une identité graphique stable, vivante et facilement identifiable grâce à un effet de gamme établie.

Il est cependant possible de pousser cette régularité en établissant une charte graphique rigoureuse qui permettra d’établir les règles d’utilisation de typographies, pictogrammes et autres éléments graphiques afin de créer une vraie cohérence visuelle.

 

La cible

Avant de commencer tout travail de création, il faut bien établir la cible pour qui ce logotype doit parler.

Ici, nous sommes sur une cible national, venant en vacances ou week-end, été comme hiver, pour profiter des activités de sport et de la gastronomie qu’offre le territoire.

On y retrouve aussi une cible de curistes, en rhumatologie et voies respiratoires, ce qui veut dire des séjours un plus longs, pour des personnes allant de l’enfance au troisième âge.

Il faut donc une communication claire et adaptée, permettant d’offrir des services pour entretenir ces personnes sur un long séjour. La communication doit être attirante et comprise par un grand public afin de délivrer au mieux les informations recherchées.

 

Redesign du logotype

Ceci est une démarche personnelle, visant à imaginer une identité graphique pour le Massif de Sancy avec mes critères et observations.

Que tu sois un amateur de randonnée, de ski ou de détente en plein air, la nouvelle charte graphique te guidera avec style vers les sites les plus extraordinaires de Sancy.

J’ai gardé l’esprit rectangulaire de l’ancien logo, ainsi qu’une typographie linéale, mais en les modifiant pour leur apporter un peu de modernité.

Je suis ensuite venu créer l’élément central du logotype qui illustre les monts de Sancy, le tout en faisant apparaître le “M” de massif et “S” de Sancy.

Cette grille de 4 triangles sur 4 est inspirée des carrelages de style néobyzantin présents dans les Thermes du Mont Doré. Cela viendra parler aux curistes présents dans ces thermes.

En les déclinant, il est possible d’illustrer chaque particularité du territoire : les montages, les cascades, le Saint Nectaire, les constructions médiévales, les lacs et forêt. Le tout s’embrique pour former un motif d’ensemble.

Conservation de la typographie linéale, mais avec plus de déclinaisons possibles, comme si elle fondait l’été et prenait de la graisse l’hiver.

Et enfin, pour la couleur j’ai sélectionné le vert bleu pour le rappel de la nature (lac et montagne) et le rouge pour rappeler le néo-byzantin thermal.

L’objectif est de recréer un logotype représentant le territoire afin de faciliter l’identifier de la communication graphique de l’office de tourisme pour les visiteurs et les locaux.

 

Déclinaisons

Le travail de l’établissement de la charte graphique m’a permit de décliner ce logotype en plusieurs éléments graphiques et ainsi venir créer les supports de communication.

J’ai créé un motif en utilisant la grille de triangle, transformant ainsi chaque carré en un élément du territoire (château fort, le Saint Nectaire, la montagne, la forêt, les lacs et cascades, …). L’ensemble de ces carrés figuratifs viennent créer un motif géométrique d’ensemble permettant d’habiller les supports à décliner.

 

 

J’espère que ce redesign t’a plu, n’hésite pas à feuilleter mon portfolio pour découvrir l’ensemble de mes travaux, ou me contacter pour que l’on puisse échanger si tu as un projet en tête ✍︎

 

Interview d’un Office de tourisme atypique

Article n°16, août 2023

Interview d'un Office de tourisme atypique

Office de tourisme de Roubaix 1
Office de tourisme de Roubaix 2
Office de tourisme de Roubaix
Pauline Bailly Credit

ou comment découvrir de nouvelles façons d'imaginer un Office de Tourisme

Bonjour Loïc, merci de répondre présent à mon invitation !

Je t’ai rencontré lorsque je réalisais des appels afin de bien déterminer mon client cible pour créer mon offre. Tu m’as donné des réponses intéressantes que j’ai souhaité creuser les questions soulevées avec toi et le partager.

Tu es donc directeur depuis 2017 de l’office de tourisme de Roubaix, et lors de notre première rencontre tu m’as parlé de ton office de tourisme atypique.

 

Peux-tu me présenter cet OT atypique avec tes mots ?

Je ne sais pas si l’OT de Roubaix est atypique. Ou s’il est juste le reflet d’une ville atypique et alternative.

Roubaix est une ville de contraste, très pauvre, mais aussi très riche ; avec un dynamisme associatif, une forte présence d’artistes, d’art urbain en raison des friches industrielles disponibles entre les années 80 en 2000. Une porte d’entrée touristique qu’est le musée La Piscine mais aussi 2 grands centres de marques outlet.

Une réhabilitation du patrimoine industriel avec différentes occupations (musées, écoles, associations, artistes, commerces…) et différents niveaux de réhabilitation.

Mais c’est aussi une ville d’économie circulaire, avec un label Zéro Déchet et un accompagnement de la ville sur l’identification de gisements de matériaux de réemploi et une aide à l’implantation de porteurs de projets en lien avec ces notions.

L’OT de Roubaix est le reflet de son territoire, et pour l’être, le positionnement différenciant vis-à-vis d’autres OT, est d’être alternatif et atypique, régénératif, comme la ville.

Concernant toutes nos actions, les questions que l’on se pose à l’OT de Roubaix sont :

  • Comment faire un pas de côté.
  • Comment mettre ce territoire en tourisme en étant nous aussi créatif et original.
  • Comment être innovant, en écoutant les signaux faibles, sans regarder ce que font les autres offices pour ne pas fonctionner en circuit fermé, mais en s’inspirant du privé, des starts up, en fonctionnant en test & learn…
  • En ayant le droit de se tromper et de recommencer autre chose.
  • En testant un OT tiers lieu, en devenant producteur de projet quand il n’y avait pas d’acteur pour les porter…

Nous avons une petite marque de destination décalée : « I Love Rbx »

Nous avons souhaité formaliser nos actions un peu en marge des actions habituelles d’un OT avec un label « I Love Roubaix Lab ». Il s’agit de valoriser différents rôles que nous endossons pour rendre la ville plus attractive sur ses grandes thématiques. Produire des fresques ou des parcours street art, du mapping, créer un tiers lieu pour artistes dans une friche de 1200m², de l’ingénierie culturelle, de nouveaux formats de connexion touristes/habitants, comme Tripster…

https://www.roubaixtourisme.com/projet-rbx-lab/

Plus récemment, nous avons marketé un Quartier Culturel Créatif.

Tous les ingrédients étaient présents sur le territoire, des équipements culturels, des écoles d’art, l’industrie créative, des ateliers d’artistes, des boutiques de designers, de l’art urbain… Et un fond consistant d’économie circulaire. Une grande majorité des acteurs ont des notions durables en tête, par leur activité, leurs pratiques, leur propos…

Nous avons donc créé le Quartier Créatif Circulaire de la Métropole Européenne de Lille, pour faire de l’économie créative, régénérative et symbiotique un lever touristique.

Nos intensions sont de donner à voir toutes ces belles initiatives, de favoriser les connexions entre acteurs (dans des logiques d’économie symbiotique) et de donner envie à des porteurs de projets de s’implanter sur le secteur. L’OT devient le tiers organisateur d’un écosystème pour favoriser les retombées économiques du tourisme sur le territoire et ses acteurs. Il participe aussi à l’attractivité du secteur.

https://www.quartiercreatifcirculaire.com/

 

En quoi les enjeux de cet office sont différents de celui d’un OT classique ?

Il y a peut-être davantage besoin d’accompagner du développement touristique du secteur, les acteurs, créer des produits…

En tant que tiers qualifié, l’Office conseille, ou accompagne les acteurs. Et si besoin produit avec ou sans eux certains projets.

 

Quels sont les nouveaux comportements touristiques qui t’ont poussé à développer ce tiers lieu ?

On parle souvent d’envie d’immersion, de contact avec les habitants ; mais aussi d’avoir un impact positif sur la destination.

Avec un tiers lieu, notre ambition est d’élargir la fréquentation de l’Office et de Roubaix, de la rajeunir aussi. D’être une zone de contact entre touriste, habitants, acteurs économiques, artistes. D’être une vitrine de la ville et de donner à voir ce qu’elle est sous ses différents aspects touristiques ; ses grandes thématiques y sont alors visibles. À travers un concept-store qui propose des produits issus des ateliers de Roubaix, créatifs, culinaires, recyclés… Mais aussi un espace cafète où se poser, recharger des batteries, prendre un café, croiser des habitants, des étudiants… Un autre endroit pour travailler, animer des réunions, des conférences, programmer des expositions… Bien sûr un accueil touristique.

Et des temps forts pour animer ce large réseau.

Nous avons testé un modèle pendant 4 ans avec l’envie de le repositionner dans une friche proche et d’élargir encore le propos et les actions. Mais très prochainement, nous basculerons en Office du Tourisme métropolitain, nous stoppons le projet et nous mettons notre expérience à disposition de ce nouvel OT.

 

Quel est le point central de cet OT atypique ?

Notre préfiguration a disparu l’année dernière, pour laisser la place à un projet très chouette qui ne trouvait pas d’autres espaces compatibles. Les 3 Tricoteurs y proposent maintenant un bar tricot où l’on passe commande pour des produits comme une paire de chaussettes personnalisées, un pull… Et pendant que vous prenez un pot, vous voyez votre vêtement se tricoter sur une machine japonaise hight tech. Nous gardons certains aspects de notre préfiguration dans l’OT actuel tout proche. La convivialité est le point central.

 

As-tu vu des changements en passant d’un OT classique à ce tiers lieu ?

Oui, nous l’avons repositionné au plus près du musée La Piscine et nous avons gagné 60% de fréquentation touristique. Les partenaires sont eux aussi plus présents, pour ce que propose le lieu, mais aussi pour les temps forts.

 

Qu’est-ce que cela apporte en plus au territoire ?

Je pense que ça le rend plus lisible et visible.

 

Et pour le visiteur ?

Un accueil peut être différent, une immersion dans l’esprit de la destination, des connexions humaines.

 

Comment ta communication suit-elle cet OT atypique ?

Plus que l’OT, elle suit l’énergie du territoire.

Nous avons fait appel à une jeune agence pour mettre en adéquation le design graphique de l’OT et ce qu’est la ville.

Notre nouvelle charte est une proposition.

Nous avons par exemple aussi créé une typographie spécifique constituée de brique, un élément très présent à Roubaix.

Je parle de graphisme plus que de nos outils de communication. Ils sont classiques. Nous avons un site web, des réseaux sociaux, une newsletter… C’est le ton et l’habillage que nous voulons différents, tout comme nos produits.

Nous avons aussi engagé une agence de presse parisienne pour promouvoir ce territoire alternatif.

 

Quels sont les avantages (liés à cette communication) & les inconvénients ?

Une communication originale au graphisme un peu alternatif permet d’être bien identifié.

Mais parfois le graphisme et l’originalité peuvent prendre le pas sur le message. Il est alors nécessaire de porter une attention à la bonne lisibilité des documents, et de faire des compromis.

 

 

Merci Loïc pour ces retours vraiment intéressants ! Cela permet de montrer une des alternatives à laquelle les offices de tourisme peuvent se développer pour apporter plus de visibilité au territoire et plus de connexions humaines aux visiteurs dans la station d’accueil d’un Office de tourisme.

Cela montre aussi que la communication est un outil important, quelles que soit ses formes, afin de venir habiller l’information donnée et d’attirer le visiteur sur le territoire.

La communication graphique est un outil de visibilité, qui vient en concordance avec les actions prisent par un Office de tourisme, elle est là pour mettre en valeur, identifier et fidéliser un territoire avec les gens qui le font vivre.

J’espère que cette interview t’a autant apporté qu’à moi, n’hésite pas à échanger dessus !

La signalétique d’un office de tourisme

2023

Une signalétique

OITT, Vitrine
OITT, signalétique
OITT, signalétique1
OITT, signalétique 2
OITT, Sticker
Illustration, pin

Ou comment développer l'identité visuelle d'un office de tourisme à sa station d'accueil.

Découvrez la nouvelle signalétique de l’Office de Tourisme de Dax !✌︎

Plongez dans l’atmosphère envoûtante de Dax grâce à la toute nouvelle signalétique qui vous guidera à travers cette station d’accueil des visiteurs.

Des éléments graphiques viennent souligner et informer sur les différents supports d’informations disponible.

Un habillage des comptoirs d’accueil pour créer un ensemble visuelle et attractif.

Une signalétique sur la vitrine pour une identification rapide et de loin.

J’ai utilisé les éléments de la charte graphique pour mettre en valeur les attraits de la ville, faciliter la navigation des visiteurs et promouvoir les événements et les activités de Dax.

Et enfin, de nouvelles illustrations pour créer un sticker à l’entrée représentant le territoire et des activités pour mettre dans l’ambiance dès l’entrée de l’office de tourisme.

Dans l’ensemble, la signalétique de l’Office de Tourisme de Dax vise à créer une atmosphère accueillante et informative pour les visiteurs.

Tour de France, ou comment communiquer sur son territoire en utilisant un évènement national

2023

Le Tour de France

Tour de France, OITT, mise en sit
Tour de France, OITT, bâche © OITT Grand Dax
Tour de France, OITT, bâche 2 © OITT Grand Dax
Tour de France, OITT, mise en sit 2
Tour de France, OITT, bâche 3 © OITT Grand Dax

Ou comment communiquer sur son territoire en utilisant un évènement national

Le Tour de France a fini ce week-end, mais pas ici !

À l’occasion du départ de l’étape 4 Dax-Nogaro, l’Office de Tourisme de Dax a monté un stand pour valoriser le territoire, et surtout la découverte à vélo.

Il m’a donc été demandé de créer un visuel présentant le territoire avec le vélo de plaisir en premier plan.

Le tout décliné sur une bâche et de format A3.

Garçon la note ! 2023

2023

Garçon, la note ! 2023

Garçon la note 2023, affiche bar
Garçon la note 2023, sticker
Garçon la note 2023, affiche concert
Garçon la note 2023, tee-shirt
Garçon la note 2023, affiches
Garçon la note 2023, barrière
Garçon la note 2023, pass
Garçon la note 2023, corner sticker
Garçon la note 2023, concert
Garçon la note 2023, set de table
Garçon la note 2023, tee-shirt réel
Garçon la note 2023, bâche et fond de scène

Ou comment l'identité visuelle crée une cohérence visuelle dans le temps.

Prépare-toi à vibrer au rythme de la musique avec le festival Garçon La Note 2023 !

Je suis ravie de te présenter notre création d’affiche et ses déclinaisons pour le festival de musique emblématique, en collaboration avec l’Office de tourisme de Dax.

Notre équipe de passionnés de musique et de design s’est investie pour donner vie à une identité visuelle qui capture l’énergie et l’excitation de cet événement incontournable de Dax.

Des affiches percutantes et colorées ont été créées pour attirer l’attention et donner un avant-goût de l’atmosphère électrisante qui règne lors du festival. On y retrouve les couleurs identitaires du festival : le magenta et le jaune, pour créer une identité homogène aux fils des années.

Le concept du photomontage est aussi identitaire du festival, que l’on peut retrouver sur des années précédentes, avec la création d’une hybride nourriture/ambiance et la musique.

Le tout décliné sur tous supports : dépliant, tee-shirt, badge, bâche, fond de scène, stickers, …

De quoi se mettre dans l’ambiance !

Domaine de Sancy, un territoire pluriel

2023

Domaine de sancy

Domaine de Sancy, carte de visite
Domaine de Sancy, bonnet
Domaine de Sancy, pass ski
Domaine de Sancy, tote bag
Domaine de Sancy, tasses
Domaine de Sancy, papier d'en tête
Domaine de Sancy, couverture d'édition
Domaine de Sancy, édition
Domaine de Sancy, éditions

Ou comment créer l'identité visuelle d'un territoire pluriel.

✢REDESIGN✢

Voici le dernier redesign que j’ai réalisé : l’office de tourisme du massif de Sancy.

Au mois de mai, j’y suis passée un week-end prolongé ce qui m’a permis de découvrir des paysages époustouflants, des sommets majestueux et des sentiers pittoresques : tout cela est désormais reflété dans le nouveau logo que j’ai retravaillé.

Que tu sois un amateur de randonnée, de ski ou de détente en plein air, la nouvelle charte graphique te guidera avec style vers les sites les plus extraordinaires de Sancy.

J’ai gardé l’esprit rectangulaire de l’ancien logo, et l’est décliné ensuite dans le motif principal. Ce dernier illustre les monts de Sancy, tout en faisant apparaître le “M” de massif et “S” de Sancy.

Cette grille de 4 triangles sur 4 est inspirée des carrelages de style néobyzantin présents dans les Thermes du Mont Doré.

En les déclinant, il est possible d’illustrer chaque particularité du territoire : les montages, les cascades, le Saint Nectaire, les constructions médiévales, les lacs et forêt. Le tout s’embrique pour former un motif s’ensemble.

Conservation de la typographie linéale, mais avec plus de déclinaisons possibles, comme si elle fondait l’été et prenait de la graisse l’hiver.

Et enfin, pour la couleur j’ai sélectionné le vert bleu pour le rappel de la nature (lac et montagne) et le rouge pour rappeler le néo-byzantin thermal.