Garçon la note 2024

2024

Garçon la note

2024-Garcon la note-affiche
2024-Garcon la note-affiche 2
2024-Garcon la note-affiche 4
2024-Garcon la note-flyer couv
2024-Garcon la note-flyer double devices
2024-Garcon la note-flyer numerique
2024-Garcon la note-flyer num

Ou comment créer la communication d'un festival avec une histoire de 10 ans.

Comme tous les ans au mois de juin, voici la communication pour le festival Garçon la note ! 2024.

Sauf que cette année est un peu plus particulière, car c’est les dix ans du festival. Pour célébrer cela, une nouvelle affiche reprenant les codes présents sur la plupart des dix dernières : deux couleurs (magenta et jaune) et une hybridation détournée entre la musique et les bars.

Car toujours le même concept : un concert dans un bar pour un soir, répété tout l’été.

Pour ces dix ans, on « tchin » avec un verre à margarita se fondant en guitare, le tout décoré d’un vinyle et une bougie formant un « 10 ».

L’ensemble de la communication est décliné sur affiches, flyer, dépliant numérique, tee-shirt, fond de scène et bâche.

Guide séduction 2024

2024

Guide séduction

Guide séduction - 2024 - Bonnet Margot - Office tourisme dax 3

Ou comment passer du guide destination au magazine séduction ?

Ce projet de création du magazine de séduction pour l’Office de tourisme de Dax représente une innovation graphique dans leur charte.

En remplaçant l’habituel guide de destination par un magazine séduction, nous avons non seulement redéfini la manière de présenter le territoire landais, mais aussi établi les fondements d’une nouvelle charte graphique.

☞ Le magazine séduction, avec sa mise en page aérée et ses grandes photographies, capte immédiatement l’attention du lecteur et suscite l’envie de découvrir le territoire. Les images immersives et la typographie élégante traduisent parfaitement l’élégance et le dynamisme de Dax.

 L’intégration de QRCodes permet une transition fluide entre le support papier et le numérique, offrant aux visiteurs une expérience interactive et contemporaine. Cette approche a réduit la quantité d’informations imprimées tout en augmentant l’accessibilité des contenus.

 Le passage à une typographie plus Art déco et l’utilisation de couleurs dynamiques ont permis de moderniser l’image de l’Office de tourisme tout en restant fidèle à la charte graphique existante. Le guide est devenu un objet iconique et ambassadeur du territoire.

Le flyer QRCode

2024

Flyer à QRCodes

Flyer QRCode OITT @bonnetm 4
Flyer QRCode OITT @bonnetm 3
Flyer QRCode OITT @bonnetm 2
Flyer QRCode OITT @bonnetm 1
Flyer QRCode OITT @bonnetm

Ou comment rendre séduisant des QRCodes ?

L’utilisation des QRCodes est de plus en plus présente dans l’expérience touristique.

Tout le contenu est déjà présent sur les sites web de destination. Alors pourquoi se répéter dans une brochure peu sexy, présentant un listing d’établissements partenaires, indigeste à lire ?

Il est important de repenser le document proposé pour évoluer avec les besoins et tendances du moment.

Le visiteur n’a plus besoin d’un listing papier complet présentant les offres d’hôtels ou restaurants. C’est bien trop illisible, et surtout, rarement lu.

Un Office de tourisme doit se présenter comme la vitrine d’un territoire, créer des récits, et mettre en valeur les expériences atypiques.

Il faut raconter un territoire plutôt que lister les activités à faire.

L’Office de tourisme de Dax a donc trouvé une alternative. Un flyer (A5) présentant plusieurs QRCodes pour informer les visiteurs sur l’ensemble des activités possibles autour de chez eux.

Ce flyer peut servir de support de présentation, que le visiteur flash en direct dans l’OT et marque les adresses mentionnées par la conseillère de séjour.

Ou alors, c’est un outil à avoir toujours sur soi pendant son séjour. Pour répondre rapidement à toutes les questions que le visiteur peut se poser (Où manger ? Que faire en cas de pluie ? etc.)

Mais faire un flyer avec 4 QRCode géants n’est pas attractif. C’est pourquoi nous avons soigné la présentation pour concorder à la charte graphique de l’OT et attirer l’œil.

En mélangeant l’illustration et la typographie, l’ensemble vient créer une image visuelle des services que l’on retrouve dans les liens du QRCode afin de raconter l’histoire landaise et thermale du territoire.

Tu valides l’idée ?

Passer d’un guide de destination à un magazine de séduction

Article n°26

Passer du guide destination au mag de séduction

Les propositions

propal-01-guide séduction-OITT

Guide séduction VS Guide de destination ? Quel est votre choix pour une édition annuelle ?

L’Office de tourisme a décidé d’innover un peu pour ça nouvelle édition annuelle. Voilà plus de dix ans qu’ils sortent un guide destination, pour attirer et guider le touriste sur le territoire landais.

J’ai personnellement créé trois versions de ce guide. Elles ont évolué petit à petit dans le temps, et se sont alignées sur la charte graphique voilà 3 ans.

 

Contexte de la communication graphique

Mais cette charte graphique commence à dater et l’OT de Dax souhaite la faire évoluer en douceur. Pas radicalement avec un changement complet, mais au fur et à mesure des éditions et supports de communication, mettre en place un nouvel univers.

Ce nouveau guide est donc la pierre d’angle de ce nouveau projet, et établit les nouveaux codes de cette charte graphique.

 

La demande

Suite à cette demande importante, une autre a été faite. Ne pas réaliser un guide de destination présentant en détail la destination, mais créer un guide séduction.

Ces deux types d’éditions ne se retrouvent pas au même endroit dans le parcours du visiteur.

Le guide visiteur est pour donner envie de venir sur le territoire, et le guide destination est pour guider une fois sur le territoire.

Le changement est important car ce n’est pas la même mise en page.

Une guide destination présente des images mais aussi beaucoup de textes informatifs et d’éléments complémentaires (horaires, tarifs, informations d’ouverture pour les partenaires), avec en général des encarts publicitaires.

Un guide séduction quant à lui est comme son nom l’indique, dans la séduction. La mise en page est plus aérée avec bien moins de texte et de plus grande photographies pour donner envie au visiteur.

Donc la demande première : imaginer un ensemble de mise en page pour le guide, avec un système typographique et colorimétrique qui séduise, impacte, et traduise les valeurs du territoire.

Ces valeurs sont importantes pour la nouvelle charte graphique. Elles sont :

  • L’élégance pour traduire l’Art Déco, très présent sur le territoire
  • Une touche d’eau pour le thermalisme et le fleuve l’Adour
  • Des couleurs pêchues pour démontrer le dynamisme du territoire
  • Définir l’Ot comme un trait d’union. Trait d’union avec ses voisins, la côte, l’Espagne, Bordeaux, Béarn. Trait d’union avec ses partenaires et trait d’union avec son territoire et ses racines.

 

Le processus de création du redesign

Suite à ce brief, j’ai travaillé sur deux-trois variantes de mise en page que j’ai présenté afin d’argumenter les choix graphiques réalisés.

Tu peux voir ci-dessous les propositions réalisées.

propal-06propal-06-guide séduction-OITT

De ces propositions, une a été sélectionnée, et quelques modifications ont été apportées.

Par exemple, j’avais gardé la typographie de la charte graphique actuelle afin de ne pas faire de changement brusque, mais il a été décidé de la changer pour faire évoluer plus profondément la charte. Une typographie plus Art déco et élégante a été trouvée.

Les couleurs ont été modifiées aussi, afin d’être encore plus dynamique.

J’ai réalisé deux versions de ces modifications car l’Ot voulait voir ce que cela donnait avec des aplats de couleurs soit doux / bohème ou bien plus dynamique.

propal-01-1-Guide séduction OITT

Choix 01↑ & 02↓

Nous sommes ainsi partis sur la piste 2 mais avec les typographies de la piste 1 :

  • Des couleurs très dynamiques en lien avec le territoire (bleu de l’Adour, rouge des fêtes, vert des pins landais, et le jaune du pastis* et du sable).
  • Une typographie de titrage élégante, avec de forts pleins et déliées qui lui donne contraste et caractère.
  • Une typographie de texte linéale et épaisse pour augmenter la qualité de lecture, quel que soit l’âge du visiteur (client cible potentiel : des curistes en rhumato).
  • Des détails de mise en page qui font le lien, avec un trait d’union ondulé qui rappel l’Adour.
  • Une rosace comme point d’introduction de chaque rubrique. Elle est très présente dans la charte graphique déjà existante et donc est un élément important à garder (déjà présente dans la signalétique de l’espace d’accueil, sur les goodies de la boutique, la papeterie, …)
  • Des images hors format, allant sur le hors page pour donner une impression d’immersion dans ses magnifiques images.

Guide séduction - 2024 - Bonnet Margot - Office tourisme dax

La relation de confiance

Ce que j’aime avec l’OT de Dax, c’est que notre relation commence à remonter à longtemps. Nous avons donc établi une relation de confiance en lien avec tous les travaux réalisés ensemble.

Une fois la mise en page validée, l’OT m’a fourni un chemin de fer pour que je sache quelle photo correspondait à quelle page. Mais à partir de là, j’ai eu toute liberté dans le montage du guide.

J’ai réalisé deux-trois variantes de mises en page, et les ai déclinés sur les 28 pages. J’ai ainsi fourni cela à l’OT et leur ai donné le nombre de caractères qui pouvait être mis pour chaque page.

Ainsi le rédacteur du guide a su quelle taille le texte devait faire, et ainsi ne pas compromettre la mise en page ! En général c’est le contraire : c’est au graphiste d’adapter sa mise en page à la longueur du texte, ce qui peut bousculer les choses parfois !

La mise en page du guide a donc été très fluide et rapide, car une fois les vrais textes ajoutés, il a suffi de quelques modifications d’images, de rajouter les QRCodes et de faire les relectures !

 

Les finitions

Présentez les résultats obtenus grâce au travail graphique. Utilisez des exemples concrets pour illustrer l’impact du travail sur la communication visuelle, la perception de la marque ou toute autre mesure de réussite pertinente. Résultats : finalité du projet avec résultats, réponse aux objectifs

Il ne manquait plus que deux choses à réaliser :

  • La couverture
  • La version numérique

Les anciennes couvertures↑ & celle du magazine séduction 2024↓

Guide séduction - 2024 - Bonnet Margot - Office tourisme dax 4

La couverture est le changement le plus grand dans la charte graphique.

Au fur et à mesure de l’impression des éditions, nous avions mis en place une homogénéité des couvertures. Un bandeau doré en hauteur pour une identification rapide du type de brochure. Et des illustrations positionnées dans une grille, représentant le territoire et la thématique de la brochure.

Avec cette nouvelle édition, nous sommes retournés à une photographie illustrant la thématique. On y voit un pastis landais comme élément central (quand on ouvre en grand le guide), une sorte de soleil sucré entouré de fougère. Le tout hors page, sans contour, pour donner de la profondeur.

C’est la nouvelle typographie mise en place que l’on retrouve, avec cette esperluette (”&”) dépassant qui vient créer le lien.

On retrouve une illustration (cette fois tout en trait et non colorée) et le trait d’union ondulé en bas de page pour relier à l’ancienne charte.

Concernant l’édition numérique, tu peux la retrouver ci-dessous.

Elle reprend tous les éléments du guide, mais en ajouté l’interactivité du web. Pas besoin de flasher les QRCode, il suffit de cliquer dessus pour y accéder. L’objet devient un recueil d’information interactive et vivante.

Les résultats / leçons apprises

Ce guide de séduction est un chef-d’œuvre de simplicité, d’attractivité et d’informations invisibles.

Cela fait plaisir pour mon œil de graphiste de voir apparaître des éditions fluide et alléchante.

Il est un outil d’information et surtout d’attraction impactant, tout en photo et poésie littéraire. Il devient un objet iconique et ambassadeur du territoire. C’est le futur album photo de ton voyage.

Il n’est pas alourdi par une quantité d’informations, car le QRCode les remplace. Ces derniers n’ont pas besoin d’être gigantesques pour être flashés, et s’intègrent facilement à la mise en page.

Le visiteur choisi sur quoi il veut se renseigner en plus, grâce à cet annuaire du territoire.

Le QRCode est un outil peut utiliser en France, et pourtant il est très utile. En l’incorporant dans une bonne mise en page, il peut remplacer des pages de contenus et relie tes différents outils touristiques (entre les éditions et le site web). Tu vois ainsi les coûts d’impressions réduire en utilisant ces petits carrés remplis de carrés !

Le guide séduction conçu pour l’Office de tourisme de Dax a marqué un tournant significatif, alliant attractivité et modernité grâce à une mise en page aérée, des photographies immersives, et l’intégration de QRCodes interactifs.

La nouvelle charte graphique, élégante et dynamique, a non seulement rafraîchi l’image du territoire, mais a également renforcé l’identité visuelle de l’OT.

Ce projet va non seulement susciter l’intérêt des visiteurs, mais aussi établir une base solide pour les futures éditions, assurant une communication touristique moderne et efficace.

 

———

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet.M & tu me retrouves ici.

Mon voyage au Canada

2024

Mon voyage au Canada

Voyage au Canada - Montreal
Voyage au Canada - Ottawa 2
Voyage au Canada - Quebec 2
Voyage au Canada - Illustrations
Voyage au Canada - carto et illustration

Ou comment traduire ton expérience de voyage personnelle ?

En octobre dernier, je suis partie découvrir le Canada et surtout la région du Quebec entre copains.

En me replongeant dans nos photos, j’ai redessiné les villes par lesquels nous sommes passés, et ai retracé le parcours fait en voiture pendant 2 semaines. Monument, nourriture et paysages, je n’ai pas pu tout dessiné, mais voici le principal !

L’illustration et la cartographie sont des outils qui s’adaptent à nos besoins, et je me suis fait plaisir en essayant de travailler un nouveau style graphique pour ces illustrations.

Qu’en penses-tu ?

Chateaubriant, carte du centre-ville

2024

Chateaubriant, carte du centre-ville

Redesign, chateaubriand affiche carto carte
Redesign, chateaubriand flyer carto carte
Redesign, chateaubriand poster carto carte

Ou comment rendre un support de communication ambassadeur de ton territoire ?

C’est l’idée derrière ce dernier redesign personnel : la cartographie de centre de Châteaubriant.

La cartographie touristique est un excellent moyen d’attirer le visiteur sur un territoire touristique. Et cela quelque soit l’endroit où si situe le visiteur dans son itinéraire de voyage :

  • Dans le préparation de son séjour : cela lui permet de découvrir le territoire et de voir les possibilités de découverte.
  • Pendant le séjour : se visualiser dans l’espace et se laisser guider par la carte présentant des parcours et incontournables à visiter.
  • Après : la carte lui rappel son voyage et est graphiquement un souvenir à garder et pourquoi pas à afficher (comme un poster du territoire) → la cartographie devient un ambassadeur du territoire.

C’est ce que j’ai voulu créer ici. L’Office de tourisme de Châteaubriant possède une cartographie du territoire d’ensemble. J’ai voulu apporter une seconde carto en me concentrant sur la vieille ville et le château de Châteaubriant, éléments phare du territoire.

J’ai réutilisé les couleurs présentes sur le site web : le noir et le jaune.

Ainsi qu’en police secondaire, la Playfair, présente sur le site. J’ai choisi de venir écrire les informations primaires dans une manuscrite correspondante au style des illustrations.

Cela vient apporter une touche humaine et chaleureuse.

Mont Louis, tourisme

2024

Mont Louis, tourisme

Mont Louis-redesign-intro
Mont Louis-redesign-flag
Mont Louis-redesign-carte de visite
Mont Louis-redesign-carnet
Mont Louis-redesign-bag
Mont Louis-redesign-affiche
Mont Louis-redesign-casquette
Mont Louis-redesign-flyer visite guidée

Ou comment le territoire se traduit visuellement pour produire un impact graphique.

Comment communiquer sur un territoire unique mais restreint ?

Ce redesign m’a permit de découvrir un territoire unique en France, peu connu car principalement restreint d’accès ! Cela devrait créer une notion de privilège, n’est-ce pas ?

Sauf qu’actuellement ce n’est pas le cas, je t’explique.

J’ai choisi de créer l’identité visuelle du territoire de Mont-Louis, cité Vauban située dans les Pyrénées, actuellement base d’entraînement des commandos. La visite de la citadelle se fait sur visites guidées de l’Office de tourisme, permettant de rentrer dans les secrets de l’histoire d’hier et d’aujourd’hui.

Le visiteur n’est cependant pas bien prévenu à l’avance de ce détail (loin d’être mineur) et se retrouve à ne pas pouvoir visiter la cité ! C’est là que la communication, visuelle principalement, devient un atout majeur.

Voici donc ma proposition pour cette cité de caractère, tout en fortification et détails géométriques.

En jouant sur la forme de la citadelle, je suis venue créée un élément visuel impactant et se déclinant en motif. Pour la typographie, je suis venue mêlée les histoires : le côté impactant et rigide du militaire et la délicate histoire du Roi Soleil et de Vauban avec une typographie d’inspiration “humaniste”.

Deux couleurs : le jaune pour le train du même nom qui donne accès à la citadelle et deux nuances de verts pour son emplacement naturel et sa fonction militaire.

Analyse de logo : l’Anjou bleu

Article n°24

Analyse de logo : l’Anjou bleu

Analyse Anjou bleu - avant / après
Analyse Anjou bleu - site web
Analyse Anjou bleu - carto
Analyse Anjou bleu - guide destination
Analyse Anjou bleu - Instagram

Le territoire

C’est un vaste territoire qui va d’Angers à la Bretagne et la Mayenne. L’expression Anjou Bleu fait référence à la présence dans cette partie nord-ouest de l’Anjou de mines d’ardoise. C’est de ce territoire dont je vais te parler aujourd’hui.

Châteaux, mines, balades à vélo et découverte gustative, ce territoire tire son histoire de la richesse de son sous-sol mêlant schistes ardoisiers, minerai de fer et pierre de granit… Héritage qui constitue aujourd’hui le patrimoine commun de ses habitants.

 

L’avant / après

La communication graphique avant était minime. Le logotype était composé de deux typographies et le signe de l’information, identité commune à tous les OT.

L’identité ne traduisait donc en rien son territoire et ses valeurs.

Le travail réalisé par le Studio Pollen est un bouleversement à 180°. Elles ont crée une identité graphique remarquable, identitaire et très visuelle.

 

Le logotype & ses valeurs

Dans un premier temps, le nom “Anjou bleu” : sans majuscule, il est sans prétention et correspond au territoire de calme et secret (mine et rivières). À côté du grand Angers, l’Anjou bleu est calme et repos.

Le symbole qui l’accompagne est à lire en deux temps :

  • Un signe qui évoque un paysage de campagne, tout en collines qui se chevauchent, et forment une superposition de chemins. On y retrouve la notion de calme, de campagne et d’activités extérieurs.
  • Des chemins qui se dessinent, des parcours qui se croisent et qui forment ensemble un élément tressé représentant le lien entre les habitants et les visiteurs. Mais aussi le lien entre l’Office de tourisme et le territoire qui ont pour mission de soutenir les habitants, les visiteurs et les partenaires.

Ce symbole est ensuite décliné dans l’ensemble de la charte graphique est vient créer un motif de paysage et liens sans fin.

 

Les couleurs & typographies

Les couleurs : du bleu pour l’Anjou bleu. Évident, non ?

Mais pas seulement. Le bleu marine est l’élément central, toujours présent. Mais il peut être accompagné de rouge, jaune, vert, bleu clair, et rose. Des couleurs impactant qui viennent dire que malgré un territoire calme et de campagne, il est vivant et dynamique dans ces offres.

Deux typographies :

  • Celle que l’on retrouve dans le logotype (la Zoom pro) est une typographie linéale avec des variables de tailles. Elle peut donc être utilisée en titrage avec de l’épaisseur, comme en texte de labeur en Regular. Elle est simple et sans prétention mais régulière et universelle.
  • Et une seconde, plus fantasque (TT Backwards Script). Elle se retrouve en accompagnement, pour souligner un propos ou un verbatim. Elle a un côté humain et écriture manuscrite qui apporte cette chaleur présente dans les liens et échanges.

Les supports complémentaires

Les éditions ont été revues avec trois formats :

  • La carte touristique
  • Le guide de destination
  • Les pépites 2021

Avec un savant mélange d’illustrations et de photographie, l’ensemble fonctionne car relié par les couleurs, la typographie et cette tresse extra-présente.

On retrouve ce savant mélange dans le site web. Le bleu est très présent, et en complément un rose percutant et adorable.

Bref, une communication homogène qui permet une identification directe et mémorable.

 

Mon avis

Un très beau travaille de refonte graphique en profondeur, tout y est passé ! Du logotype, en passant par la papeterie, le site web, les éditions et les réseaux sociaux, tout est maintenant aux couleurs de l’Anjou bleu depuis plus de deux ans.

Et là où on voit que c’est un beau travail : la charte vie tout seule, et se décline encore partout. On peut voir apparaître fréquemment sur les réseaux sociaux la tresse identitaire & ce bleu avec le rose du site web. Cela veut dire que l’équipe de l’OT a bien la charte en main et sait la décliner facilement.

 

 

 

Si tu veux en savoir plus sur comment décliner une charte graphique facilement, viens lire mon article.

———

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet.M & tu me retrouves ici.

5 manières de décliner facilement sa charte graphique

Article n°25

5 manières de décliner sa charte

Décliner une charte graphique peut sembler être un défi, mais avec les bonnes astuces, cela devient un processus plus fluide.

Que cela soit de prendre en main une nouvelle comme ancienne charte, il a des éléments à garder en tête pour la respecter. Cela peut être difficile au début, mais le but est de produire une image globale et identitaire pour l’ensemble de ta communication.

Voici quelques manières et astuces pour décliner facilement une charte graphique.

 

1. Comprendre les principes de base d’une charte graphique

Avant de décliner, assure-toi de bien comprendre les principes de base de ta charte graphique.

Cela inclut les couleurs spécifiques, les polices de caractères, les éléments visuels, et tout autre élément graphique essentiel.

C’est le fondement sur lequel tu vas construire toutes les déclinaisons.

La taille compte, surtout en design graphique.

Veille à ce que tes éléments graphiques conservent leur lisibilité et leur impact visuel, qu’ils soient en grand format sur une bannière ou en plus petit sur une carte de visite.

Pour cela la charte graphique t’indique quelle est la taille minimale pour l’utilisation du logotype. Au-delà, il n’est plus lisible donc perd de son utilité.

 

2. Adapter aux formats différents

En plus de la charte graphique, crée des directives visuelles détaillées pour expliquer comment appliquer les éléments sur différents supports.

Les différents formats exigent des ajustements. Que ce soit pour un dépliant, une affiche, un site web ou une publication sur les réseaux sociaux, chaque format a ses propres contraintes.

Adapte ta charte graphique en fonction de ces spécificités tout en conservant la cohérence visuelle.

Cela peut prendre la forme d’un kit de fonctionnement pour chaque format : avec des exemples et des conseils spécifiques le type de déclinaison.

N’hésites pas allez dans le détail, cela permettra à ton équipe une utilisation simple et sans prise de tête de ta communication.

 

3. Utiliser des modèles

Crée des modèles réutilisables pour certains types de supports, comme des modèles de publication pour les réseaux sociaux, des modèles d’affiches, etc.

Cela te fera gagner du temps et garantira la cohérence dans toutes les déclinaisons.

Compile tous les éléments de ta charte graphique (logos, images, icônes) dans une bibliothèque de ressources accessible à tous les membres de l’équipe.

Cela simplifie l’accès aux éléments nécessaires pour chaque déclinaison et te permet d’avoir une vue d’ensemble sur ta charte.

En utilisant ces deux méthodes, les risques d’incohérences graphiques vont diminuer et tu vas gagner du temps dans la création de tes supports graphiques.

 

4. Impliquer une équipe consistante

Si plusieurs personnes travaillent sur les déclinaisons, assure-toi qu’elles comprennent bien la charte graphique et qu’elles appliquent les mêmes principes.

Cela garantit une cohérence globale.

Tu peux aussi organiser des sessions de formation sur la charte graphique. Cela garantie que chacun comprend non seulement les principes, mais aussi la philosophie derrière la charte.

Ces formations peuvent être annuelles ou deux fois dans l’année. Elles permettront de mettre à jour les éléments et de revenir sur ce qui a été fait pour vérifier que la communication reste cohérente.

Chaque fois que tu fais une modification ou une mise à jour de la charte graphique, assure-toi de bien documenter ces changements. Cela évite toute confusion et garantit une transition en douceur.

 

5. Assurer la cohérence dans le contenu

Que tous les contenus utilisés présentent les mêmes caractéristiques.

Un même filtre sur tes photos, ou l’utilisation du même photographe.

La cohérence ne concerne pas seulement les aspects visuels.

Des valeurs présentent tout le temps (écoconception, circuit court, tremplin pour jeunes entrepreneurs, …).

Veille à ce que le contenu textuel suive également les lignes directrices éditoriales de ta charte graphique, garantissant ainsi une expérience homogène.

 

 

En suivant ces astuces, tu pourras décliner ta charte graphique de manière efficace tout en maintenant une cohérence visuelle forte.

Si tu souhaites continuer ta lecture, découvre mon retour d’expérience sur l’établissement de la charte graphique de l’Office de tourisme de Dax, dans les Landes.

———

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet.M & tu me retrouves ici.

Les 5 erreurs communes à ne pas faire lors de la création graphique de ton édition touristique

Article n°23

Les 5 erreurs à ne pas faire ...

Redesign Chalosse 2, éditions

... lors de la création graphique de ton édition touristique

Adiu pro du tourisme, bienvenue dans l’univers captivant de la création graphique pour ton édition touristique !

Alors que tu es déjà un expert en destination, plongeons dans l’art subtil de la création graphique pour éviter quelques écueils classiques.

Au fil de mes échanges, de ma veille et de réalisations avec mes clients, j’en suis venue à retrouver des erreurs récurrentes.

Considère-moi comme ton collègue de confiance, prêt à partager quelques astuces pour faire briller chaque page de ton guide comme une étoile dans la nuit touristique.

Prêt à faire de ton édition une référence visuelle dans le monde du tourisme ?

 

Ignorer le public cible

Imagine si tu organisais une fête sans savoir qui sont tes invités. Négliger le public cible, c’est un peu comme préparer un guide touristique pour personne en particulier. Ça sonne bizarre, non ?

L’erreur ici, c’est de ne pas prendre en compte les attentes, les intérêts et les besoins spécifiques de ton public. Un guide touristique pour des jeunes globe-trotters n’aura pas le même ton ni les mêmes infos qu’un guide pour des familles avec enfants.

Donc, avant de te lancer tête baissée dans la création graphique, prends un moment pour vraiment comprendre qui sont tes futurs lecteurs. Leurs préférences, leurs questions, leurs préférences de voyage. Cela va non seulement te guider dans la création de contenus pertinents, mais ça va aussi donner une âme à ton guide, et les lecteurs vont se sentir comme s’ils avaient trouvé leur guide personnel.

Pour cela, tu peux te poser quelques questions en préambule :

Qui est ma cible principale ? Quelles sont ses caractéristiques ? Ces préférences de voyage et de séjour ? Comment aime-t-elle que l’on s’adresse à elle ? A quel moment dans le parcours de ton visiteur souhaites-tu que cette brochure apparaisse ? Dans la recherche du prochain lieu de vacances ? Pendant la préparation de son séjour ? Pendant son séjour chez toi ? Après ?

 

Négliger la voix éditoriale

Imagine si ton guide touristique était comme un livre sans auteur, un plat sans assaisonnement.

Pas très inspirant, non ?

L’erreur ici, c’est de ne pas définir une voix éditoriale distinctive pour ton édition. Une voix éditoriale, c’est ce qui donne une personnalité unique à ton guide. C’est ce qui fait que tes lecteurs se sentent comme si c’était toi qui leur parlais directement.

Sans une voix éditoriale claire, ton guide risque de se perdre dans le bruit de fond de l’industrie touristique. Les gens veulent une expérience immersive, pas juste une liste d’attractions. Une voix éditoriale forte peut transformer un simple guide en une véritable aventure, en ajoutant une touche d’humour, d’enthousiasme, ou même d’érudition selon le ton que tu choisis.

Donc, ne fais pas l’erreur de négliger la voix éditoriale. Prends le temps de définir le ton, le style, et la personnalité de ton guide. C’est ce qui le rendra vraiment mémorable pour tes lecteurs et les incitera à le garder comme un précieux souvenir de leur voyage.

Cela t’aidera aussi à établir une mise en page pour le graphisme de ton guide. La manière dont tu parles induit des codes de présentation non-dit :

  • Un ton d’érudition peut se traduire par une typographie Serif et une mise en page ressemblant aux guides de style Routard ou Michelin
  • Un ton d’enthousiasme peut se traduire par une grille de mise en page plus libre, avec de la superposition, du hors-champs ou des choses en dynamisme.

 

Mélanger magasine de séduction et guide destination

Imagine ceci : tu veux trouver le meilleur itinéraire pour visiter un musée, mais au lieu de ça, tu tombes sur une double page avec un mannequin posant devant le musée. Ça a l’air sexy, mais où est l’info utile ?

L’erreur ici, c’est de mélanger un guide de destination avec un magazine de séduction. Un guide, c’est avant tout pratique, avec des infos concises et utiles. Si tu noies ça dans des images léchées et des mises en page flashy, tu risques de perdre la substance au profit du style.

Cela fonctionne aussi dans l’inverse : un guide de séduction est tout en photo (ou illustration) avec peu de textes.

Pour choisir lequel est pertinent, tu dois bien avoir répondu aux questions données en début de l’article. Si tu souhaites que cette brochure attire sur ton territoire → une brochure de séduction.

Tu souhaites que la brochure serve à informer le visiteur sur ton territoire pour planifier ou pendant son voyage, permettant ainsi de lui donner toutes les infos pour rester le plus longtemps possible → guide de destination.

Bien sur, tu peux avoir aussi les deux !

 

Mettre le plus d’informations possibles

Imagine ton guide touristique comme un buffet. Maintenant, l’erreur, ce serait de remplir chaque page avec toutes les infos possibles, comme si tu voulais donner un repas gargantuesque à tes lecteurs. C’est tentant, mais attention à ne pas transformer ton guide en encyclopédie ambulante.

Le piège ici, c’est que trop d’infos peuvent écraser tes lecteurs. Ils cherchent des conseils clairs et digestes, pas une avalanche de détails qui les submerge. Imagine un buffet avec 100 plats, tu te sentirais perdu, non ? La même logique s’applique à ton guide.

Donc, au lieu de tout balancer d’un coup, opte pour la qualité plutôt que la quantité. Offre des infos ciblées, pertinentes et faciles à absorber. C’est comme servir un petit plat exquis plutôt qu’un festin indigeste. Tes lecteurs t’en seront reconnaissants, et ils reviendront pour une deuxième portion de tes conseils bien dosés.

Au niveau du graphisme, cela permet d’établir des blancs tournants qui font respirer ton information et donne une vraie visibilité à ton information.

 

Ne pas avoir de charte graphique

Imagine créer une édition touristique comme si tu naviguais en pleine mer sans boussole. L’absence de charte graphique, c’est un peu ça – un voyage sans repères visuels clairs.

L’erreur ici, c’est de ne pas établir de règles visuelles solides pour ton guide. Une charte graphique, c’est ta boussole dans l’océan infini des choix esthétiques. Sans elle, tu risques de te perdre dans des styles incohérents, des polices disparates, des mélanges d’illustrations aux styles multiples et des couleurs qui se chamaillent.

La charte graphique, c’est un peu comme le plan de vol de ton guide. Elle donne une identité visuelle cohérente, avec des règles sur les couleurs, les polices, les images, etc. Ça ne rend pas seulement ton guide joli, mais ça le rend aussi professionnel et facile à lire.

Donc, ne fais pas l’erreur de naviguer sans boussole. Élabore une charte graphique solide dès le départ, et tu auras une feuille de route visuelle qui rendra ton guide touristique aussi beau que fonctionnel. Le must du must, c’est suivre une charte graphique déclinée de ton logotype. Ainsi, toutes les éditions que tu développeras seront donc un même style, en ayant chacune sa fonctionnalité et personnalité, donnant alors une homogénéité à ta communication d’ensemble.

 

 

Voilà, en évitant ces pièges, tu vas transformer ton guide en un champion visuel du tourisme.

Besoin de pousser le concept plus loin ? Travaillons ensemble !

 

— –

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet. M & tu me retrouves ici.

Les cartes touristiques, les exemples

Article n°22

Exploration touristique,

en mode graphisme avec les cartes touristiques

Adiu à toi, explorateur touristique !

Bienvenue dans l’univers des cartes touristiques, ces compagnons de route qui rendent l’exploration d’un territoire tellement plus intéressant ! 

 

Décryptage des cartes

On peut retrouver plusieurs styles de carto. 

Je vais te mettre ici tous les types de cartographies existantes. Et pour chacun, des exemples sur lesquels je suis tombée qui pourront t’inspirer pour ton propre territoire.

Redesign, chateaubriand flyer carto carte
Carte OT Melun Val de Seine - Bonnet.M

Cartes touristiques générales

Imagine un ami qui te montre les incontournables de la ville, les restos sympas, et les attractions à ne pas manquer.

Voilà ce que sont les cartes touristiques générales : ton guide ultime pour ne pas te perdre et maximiser tes découvertes.

Elles sont le regroupement de l’ensemble des connaissances importantes du territoire. Le guide essentiel et passe-partout.

Ce type de cartographie fonctionne bien pour un territoire étendu, intercommunal ou départemental (voir plus grand encore !). Il n’est pas pour rentrer dans les détails mais pour présenter le territoire dans son ensemble.

Pour te donner l’eau à la bouche et te donner envie de le découvrir plus profondément.

Cartes topographiques

Ça, c’est la carte version 3D de ton terrain de jeu.

Les montagnes, les rivières, tout y est !

Prépare-toi à un festival de relief et à des panoramas qui feront rougir les plus belles photos d’Instagram.

On le retrouve pour des territoires qui possèdent des formes à mettre en avant.

Par exemple pour un GR, un parc ou encore une station de ski.

Thematique @iz.ptica
Thematique 3 @Aurore Carric
Thematique 2 Designed by Crispin Finn and written by Anne Ditmeyer

Cartes thématiques

Imagine une carte qui te guide non seulement vers les monuments, mais aussi vers les meilleurs endroits où déguster les spécialités locales.

Carte des gourmands, ça existe !

Ça te dit une virée gastronomique où tu te transformes en chef d’un jour ?

Plus ciblée, elle fonctionne très bien si tu connais ta cible de visiteurs et leur répond en conséquence.

La thématique peut être variée et mettre en avant les valeurs de ton territoire : artisans, circuit cours, fromagers AOP, spécialités, « sur les pas de (une personnalité importante de ton territoire) », …

Transport 3 @ZERO PER ZERO
Transport A touristic overview of the bus lines. Copyright by Scottbus
Transport 2 @Erin Jang

Cartes des transports

Les cartes des transports, c’est comme le GPS des voyageurs intrépides. Métro, bus, tramway… tout y est pour que tu te déplaces comme un local.

Fini les erreurs de station et les détours involontaires.

Peut fonctionner pour les thématiques du slow tourisme ou encore pour les très grandes villes !

Ces cartes sont un petit support complémentaire, en général très informatif mais tu peux venir y rajouter quelques incontournables pour mieux situer et diriger les visiteurs.

Sentier leaf-carte-loire-velo

Cartes des sentiers

Si tu préfères les sentiers battus aux autoroutes, les cartes des sentiers sont tes alliées. Randonnée, vélo, ou simple balade, découvre la nature à ton rythme.

Intéressant pour les territoires sauvages et centrées sur la nature.

Le format papier est l’idéal pour cette cible qui cherche souvent à se déconnecter du téléphone. 

La cartographie va être le support sur lequel le visiteur va s’appuyer fréquemment e donc doit être robuste et agréable à utiliser.

Elle devient le fragment de souvenir central de ce sentier et donc un objet madeleine de Proust pour ton visiteur.

3D Large Coeur D' Alene 3-D Wooden Map Kitchen @amazon

Hors du papier

Maintenant, on entre dans le monde du futur avec les cartes interactives en ligne.

Offrant une expérience personnalisée et des détails instantanés sur les destinations, tout en découvrant la magie des cartes en 3D qui donnent vie aux paysages.

 

 ☞ Un exemple de carte numérique avec Balade Sud Landes

Mais on peut aussi sortir du numérique et de la brochure 3D en présentant le territoire en relief.

Le volume vient apporter une texture et de la profondeur qui transporte le visiteur plus facilement.

 

Il faut aussi garder en tête que les cartographies ne sont pas des éléments destinés à rester sur du papier et dans la poche.

On peut la retrouver en grand format sur :

  • Des panneaux touristiques positionnés à des endroits clés du parcours du visiteur.
  • Dans l’espace d’accueil d’un Office de tourisme comme support visuel aux explications des conseiller-es de séjour (sur le mur ou le sol).
  • Comme goodies à vendre dans une boutique (poster, carte postale, magnet, etc.)

Alors voilà, aventurier des cartes, tu as maintenant toutes les clés en main pour faire d’un territoire des épopées mémorables.

Que tu sois un touriste ou un conseiller plein d’enthousiasme, les cartes touristiques sont là pour guider, émerveiller, et surtout, faire découvrir le monde sous un nouveau jour.

 

 

Alors, l’aventure de créer une cartographie de ton territoire te tente ?

Travaillons ensemble !

Pour revenir à la base de la cartographie et comment en réaliser une, vient découvrir cet article.

———

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet.M & tu me retrouves ici.

L’illustration dans tes supports de communication

Article n°21

L’illustration dans tes supports de communication

ou comment représenter ton territoire touristique

Suite à un échange passionnant avec une directrice d’Office de tourisme, j’ai eu l’idée de te montrer les possibilités de l’illustration dans ta communication graphique.

Aujourd’hui, je t’amène avec moi pour explorer le pouvoir unique et humain de l’illustration, une forme de graphisme qui donne vie à la représentation de ton identité graphique.

 

Le pouvoir de l’image dans le tourisme

Les images, en particulier les illustrations, impactent émotionnellement les voyageurs, différenciant leur attrait par rapport aux photographies conventionnelles.

La perception d’une destination est enracinée dans la psychologie de la vision, alors que les illustrations offrent une profondeur émotionnelle distinctive, créant une connexion personnelle entre le voyageur et la destination.

Leur esthétique particulière, imprégnée de créativité, transcende le réel pour éveiller l’imaginaire.

Les images, avec leur pouvoir de sculpter des souvenirs durables, deviennent des repères visuels qui résonnent bien après le voyage, influençant la visibilité d’une destination dans l’esprit du voyageur.

De l’inspiration initiale à la concrétisation des plans de voyage, ces images évocatrices agissent comme des catalyseurs puissants, transformant les aspirations de voyages en itinéraires tangibles.

En somme, les images en tant que narrateurs silencieux, façonnent de manière profonde et inoubliable les expériences de voyage.

 

Les atouts de l’illustration dans la communication touristique

L’illustration, en tant qu’art visuel, se profile comme un atout exceptionnel dans le domaine de la communication touristique.

Comparativement à la photographie, l’illustration offre une liberté artistique sans entraves.

Elle permet de jouer avec les formes, les couleurs et les perspectives pour créer des représentations plus stylisées et artistiques.

Alors que la photographie capture la réalité telle qu’elle est, l’illustration donne la liberté de représenter la réalité telle qu’elle pourrait être, ajoutant une dimension imaginative à la communication touristique et permettant de s’adapter à ton message et tes valeurs.

L’un des atouts majeurs de l’illustration réside dans sa capacité à créer des scènes uniques et imaginatives, devenant une invitation à explorer un territoire d’une manière nouvelle et captivante.

Cela permet au voyageur de découvrir le territoire visuellement, tout en se laissant la possibilité de le découvrir en vrai sans avoir de belle image commerciale en tête (et donc la possibilité d’être déçu).

De plus, l’illustration contribue de manière significative à forger une identité visuelle distinctive pour un territoire touristique.

Par la création d’images emblématiques et reconnaissables, elle devient le symbole graphique d’une région, établissant une connexion visuelle immédiate avec les voyageurs.

Cette identité visuelle renforcée contribue à différencier une destination et à la rendre mémorable.

Bref, les atouts de l’illustration dans la communication touristique résident dans sa capacité à transcender les frontières de la représentation conventionnelle, à créer une identité visuelle forte et à offrir une flexibilité artistique qui enrichit l’expérience visuelle des voyageurs.

Elle devient ainsi un instrument puissant pour séduire, captiver, et immerger les explorateurs dans la richesse d’un territoire touristique.

 

Les différents styles graphiques

Que ce soit à travers des traits tracés à la main avec soin ou avec la précision d’outils numériques, chaque style offre une expérience visuelle singulière, contribuant à enrichir la représentation artistique des territoires touristiques.

Du flat design à la 3D en passant par le pixel art et le cartoon, chaque style apporte son caractère distinctif à la représentation graphique.

Le flat design séduit par sa simplicité et son minimalisme, tandis que la 3D offre une profondeur immersive.

Le pixel art, rappelant les premiers jeux vidéo, ajoute une touche nostalgique, tandis que le cartoon apporte une dimension ludique et décalée.

Dans cette ère numérique, les tendances évoluent rapidement.

L’utilisation croissante de l’illustration numérique et de la réalité augmentée révolutionne la manière dont nous percevons et interagissons avec les représentations graphiques.

L’illustration numérique offre une palette infinie de possibilités créatives, tandis que la réalité augmentée fusionne le monde réel avec des éléments illustratifs, créant ainsi des expériences visuelles avant-gardistes.

Chaque style graphique porte en lui une atmosphère distincte.

Le choix du style dépend souvent du message que l’on souhaite transmettre.

Une représentation en flat design peut privilégier la clarté et la simplicité, idéale pour des informations concises, tandis que la 3D peut être préférée pour des expériences immersives plus complexes et détaillées.

S’adapter aux tendances contemporaines est important pour rester pertinent. Mais la pertinence est gagnée quand le style graphique correspond à ton message et les valeurs de ton territoire.

En somme, les différents styles graphiques ouvrent un éventail infini de possibilités pour représenter les territoires touristiques.

Chaque style apporte sa contribution unique à la narration visuelle, élevant ainsi la communication touristique vers de nouveaux sommets esthétiques et narratifs. Il est donc important de choisir l’illustrateur / graphiste pour un style qui traduira à la perfection ton territoire.

 

Les exemples de projets que l’illustration peut sublimer

Rien de bien nouveau, mais voici les possibilités déjà rencontrées et possibles d’envisager pour sublimer ta communication graphique et attirer le visiteur.

Imaginez un trombinoscope graphique de l’équipe locale. Loin des simples photographies (plus ou moins mise en page), chaque membre de l’équipe est représenté à travers une illustration unique. Cette approche apporte une distanciation respectueuse tout en personnalisant l’expérience, offrant une introduction ludique et engageante aux visages derrière la destination.

Une cartographie traditionnelle se métamorphose en une illustration immersive. Les rues, les sites emblématiques et les caractéristiques géographiques prennent vie à travers des illustrations détaillées ou non. La cartographie illustrée devient plus qu’un simple guide, elle devient une invitation à explorer les ruelles et les recoins de manière visuellement captivante, le tout en devenant un support qui se valorise bien après sa fonction première : de carte il peut devenir poster (que cela soit chez le visiteur comme en format géant sur les murs d’un Office de tourisme).

Plutôt que de dévoiler tout, choisissons de créer une série d’illustrations énigmatiques représentant les incontournables de la destination. Chaque illustration est une invitation à la découverte, laissant une part de mystère qui intrigue et suscite la curiosité. Les voyageurs sont ainsi incités à explorer la réalité derrière chaque illustration. Des posters illustrés deviennent des ambassadeurs visuels de la destination (comme la cartographie que l’on a vue plus haut). Chaque affiche, avec son esthétique unique, capture l’essence de la région. Ces posters deviennent non seulement des éléments décoratifs mais également des souvenirs prisés, rappelant aux voyageurs l’expérience visuelle exceptionnelle de leur exploration (déclinable en carte postale, magnet, mug, …).

Ce n’est qu’un échantillon des possibilités de l’illustration, toute nouvelle manière de la mettre en place vient souligner le trait unique de ta destination.

 

 

Pour finir cet article, l’illustration a un impact positif dans la communication touristique.

Les destinations ne se contentent pas de capter l’attention, elles créent des expériences visuelles inoubliables pour le voyageur.

Chaque illustration devient la porte ouverte vers un monde d’anticipation, d’exploration et narratif.

Ainsi, l’illustration devient un langage visuel universel qui enrichit les expériences touristiques en capturant l’imagination et en suscitant des souvenirs impérissables.

 

 

Je t’invite à intégrer l’illustration dans ton arsenal graphique, en t’encourageant à réfléchir sur le développement cohérent de ta charte graphique.

En embrassant l’illustration, tu ouvres les portes à une représentation captivante et authentique de ton territoire touristique.

C’est ensemble, à travers cette aventure artistique, que nous pouvons créer des expériences qui transcendent les frontières et gravent ta destination dans le cœur des voyageurs.

 

 

— –

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet. M & tu me retrouves ici.

Redesign, office de tourisme de Lourdes

2024

Lourdes Tourisme

Lourdes redesign -
Lourdes redesign - A4
Lourdes redesign - billboard
Lourdes redesign -
Lourdes redesign -

Ou comment créer une identité modulaire

Je suis particulièrement fière de ce redesign personnel qui est l’un de mes préférés pour l’instant !

Connaissant bien le territoire, le travail de recherche au préalable m’a permis de le découvrir sous un nouveau jour.

Au-delà du sanctuaire de Lourdes, j’ai voulu transmettre les autres particularités du territoire :

  • Ses artisans avec leurs spécialités (les médailles, les cierges, les tourtes, les fromages, les haricots, …)
  • L’ouverture sur les Pyrénées
  • Sa place forte avec son château fort
  • Son humanité avec la grande diversité de personnes y venant
  • Et son histoire.

Jouant sur les deux bleus présents sur le territoire, cette identité devient intemporelle et iconique.

✦ Tu apprécies ce projet ? Toi aussi tu souhaites une identité remarquable pour ton territoire ? Travaillons ensemble. ✦

Redesign, Coteaux Béarn Madiran

Redesign Côteaux Béarn Madiran

Coteaux Béarn Madiran, site web actuel

ou comment imaginer une identité responsive

Pourquoi ce choix ?

Dans la continuité des redesigns que je réalise pour mon plaisir, voici le dernier en date : Côteaux Béarn Madiran.

Le territoire de cet office de tourisme est proche de mon territoire d’origine, donc je le connais un peu, ce qui me permet de m’y immerger plus facilement.

J’ai surtout voulu travailler plus librement, car actuellement cet office de tourisme n’a pas de bloc marque identifiable.

 

État actuel de la communication graphique

Il est possible de tomber sur des entreprises ne présentant aucun bloc marque ou logotype. Ici, le logotype est une typographie spécifique, cependant elle est reprise facilement en typographie de titrage. Cela enlève donc toute forme de hiérarchie et de marque identifiable. Au-delà de la typographie identifiable, d’aspect manuscrit, l’ensemble de la communication repose principalement sur une couleur mauve (peut-être celle d’un vin rouge) et d’autres couleurs d’accompagnements qui ne sont pas codées. Il m’a donc semblé intéressant d’utiliser cet office au territoire particulier comme exercice de graphisme. Le but de ce redesign va être de mettre en avant un territoire historique avec :

  • De la gastronomie et surtout des vignobles reconnus, le Madiran,
  • Un territoire aux croisements de plusieurs chemins : le départ pour le Sud-Ouest, l’ouverture sur les Pyrénées et le Pays Basque ou Béarn et le début des Landes.
  • Historique avec son patrimoine particulier : château de Morlanne, villages pittoresques, bastides, …
  • Tourisme & loisirs. Saveurs & déambulation. Ce sont les maîtres mots de l’office.

L’objectif dans la création de ce redesign est donc de trouver le côté historique du territoire, ses spécificités mais aussi cette idée de point central permettant d’accéder à une multitude de territoires proches.

 

La cible

Les visiteurs principaux sont sûrement des familles, qui viennent chercher l’histoire et la dégustation.

Le tout dans un cadre idyllique et tranquille, à la campagne, mais en ayant accès à des territoires plus importants pas loin.

Il y a une recherche de tranquillité, sécurité et découverte dans ces visiteurs.

Oxygénation, campagne, paysage et point centrale pour une découverte globale. Il est donc nécessaire de retrouver dans le redesign des couleurs chaleureuses, de la sécurité et tranquillité.

CBM redesign, logo
CBM redesign, motif
CBM redesign, stickers

Le processus de création du redesign

Je me suis d’abord intéressé au musée gallo-romain, un des principaux musées du territoire. Cependant, mes recherches graphiques tendaient vers un logotype ressemblant à celui déjà réalisé pour ce musée.

Je me suis donc penché sur l’aspect historique plus récent, en regardant les Bastides et le château de Morlane. La géométrie dans ces constructions géométriques apporte une impression de sécurité mais aussi de ludisme. Je me suis concentrée sur deux éléments :

  • Les toitures des bâtiments, une charpente à 4 pans qui forme comme une croix vue de haut. On retrouve aussi cette forme dans les colombages des maisons. Cela vient créer un “X”, un point central et de départ (ou d’arrivée diront certain, “le X marque le trésor”).
  • Le dessous des créneaux du château de Morlanne, qui forme comme des collines, ou des portes de Bastides.

Ces deux éléments vont venir former l’aspect graphique du logotype.

La toiture à 4 pans va venir créer l’élément visuel du logotype, se déclinant en 3 types des toitures, plus ou moins longues afin de créer un jeu visuel.

Je lui ai donné un aspect un peu manuscrit, comme on pouvait le trouver dans la typographie utilisée actuellement par l’Office de tourisme. Cela vient donner un aspect de proximité, de ruralité et d’humanité.

L’élément en forme de dessous de créneaux va venir se décliner sous forme d’une arche. Celle-ci va être déclinée seule, à deux ou à trois. Elle va ainsi remplacer plusieurs lettres dans le logotype comme le “U”, le “B” et le “M”.

Les couleurs vont être celle de l’ancien blason du territoire : bleu, jaune et rouge. Cependant, pour éviter de retrouver les couleurs de Lidl et pour donner un ton chaleureux, je les ai transformées.

Un bleu marine pour rappeler les eaux présentes sur le territoire (l’Adour, des lacs, l’Ousse) mais aussi cette idée d’oxygénation.

Un jaune pour la convivialité, le bonheur et l’énergie retrouvée.

Un rouge tirant fortement sur le bordeaux / mauve pour la gastronomie et surtout le vin.

La typographie est linéale, plus ou moins épaisse pour donner de la hiérarchie dans les informations transmises. Cela permet de retrouver cet aspect géométrique et rassurant présent sur le territoire.

 

Les déclinaisons

J’ai réalisé ce que l’on appelle un logotype responsive : plusieurs déclinaisons du logotype permettant de s’adapter quel que soit le format.

On y retrouve donc :

  • La version principale, avec l’élément graphique sous forme carré et le nom de l’office de tourisme à sa droite.
  • Une version plus poussée avec une baseline. L’élément graphique et rectangulaire, le nom de l’office de tourisme vient créer comme une cour autour pour former une bastide, et la baseline vient se poser dessous.
  • Une version simplifiée, comme un monogramme ou un blason, composée des trois initiales du territoire “CBM”.

De plus, avec les 3 déclinaisons de l’élément visuel (la toiture à 4 pans), je suis venue créer un motif qui vient habiller les déclinaisons.

Ainsi, j’ai tout les éléments disponibles pour venir créer les déclinaisons nécessaires à l’Office de tourisme : de la papeterie, des goodies promotionnels, des supports de communication comme une brochure ou les réseaux sociaux.

Cela vient créer une communication cohérente, visible et attractive présentant visuellement un territoire qui reste à découvrir.

 

Pour une vraie commande, j’aurai pris le temps de pousser l’élément graphique au bout comme je l’avais imaginé : un élément visuel animé, se transformant en ces 3 phases progressivement.

Cependant, je ne peux me permettre de passer trop de temps sur un exercice graphique, aussi intéressant soit-il.

J’ai particulièrement aimé faire ces éléments se transformant, ces arches s’incrustant dans la typographie, et un côté très géométrique, à la limite du maniaque dans la création graphique. Encore un territoire visité graphiquement. As-tu hâte de découvrir les prochains ?

 

 

J’espère que ce redesign t’a plu, n’hésite pas à feuilleter mon portfolio pour découvrir l’ensemble de mes travaux, ou me contacter pour que l’on puisse échanger si tu as un projet en tête ✍︎

 

L’impacte de l’IA dans le monde du tourisme

L’impacte de l’IA dans le monde du tourisme

ou comment le graphisme vient créer un pont entre technologie et humain.

L’industrie du tourisme, un pilier majeur de l’économie mondiale, subit actuellement une transformation radicale grâce à l’intelligence artificielle (IA).

Alors que les voyageurs cherchent des expériences plus personnalisées et les entreprises cherchent à optimiser leurs opérations, l’IA émerge comme une solution puissante répondant à ces besoins.

 

L’IA au service de l’expérience client

Le premier domaine où l’IA laisse une empreinte indélébile est la personnalisation des offres pour les voyageurs.

Les systèmes d’IA analysent les préférences individuelles des clients en examinant leurs historiques de voyages, leurs choix d’hébergement, leurs activités préférées, et même leurs interactions sur les réseaux sociaux.

Grâce à cette analyse, les entreprises peuvent offrir des recommandations personnalisées de destinations, d’activités et d’offres spéciales, créant ainsi une expérience unique pour chaque client.

En parallèle, l’assistance virtuelle, alimentée par des chatbots et des interfaces vocales, émerge comme un outil inestimable pour les voyageurs tout au long de leur parcours.

Ces systèmes automatisés peuvent répondre aux questions fréquentes, fournir des informations en temps réel sur les réservations et même guider les utilisateurs dans la planification de leur itinéraire.

L’objectif ultime est de rendre l’expérience de planification de voyage aussi fluide que possible, en éliminant les frictions potentielles et en offrant un support instantané.

À mesure que nous explorons ces applications de l’IA dans le domaine du tourisme, il devient clair que la technologie transforme fondamentalement la façon dont les entreprises interagissent avec leurs clients et comment les voyageurs eux-mêmes vivent et planifient leurs aventures.

Cependant, cette évolution n’est pas sans défis, et il est crucial d’examiner attentivement les aspects éthiques et les implications de la dépendance croissante à l’IA dans ce secteur dynamique.

Guider les voyageurs de manière experte grâce à un chatbot

Quand le design graphique fusionne avec l’innovation technologique

L’intégration de l’intelligence artificielle (IA) dans l’industrie du tourisme ne se limite pas aux coulisses des opérations et aux algorithmes complexes.

Elle s’étend également à l’interface utilisateur, où le design graphique devient un catalyseur essentiel pour rendre tangible et accessible l’impact de l’IA sur l’expérience des voyageurs.

Dans le domaine de l’assistance virtuelle, le design graphique joue un rôle clé dans la création d’interfaces conversationnelles conviviales.

Des éléments visuels tels que des bulles de dialogue intuitives et des avatars animés peuvent humaniser l’interaction, faisant en sorte que l’IA ne soit pas simplement un outil, mais un véritable compagnon de voyage.

Le graphiste peut aussi servir de support à l’IA. Reliant le voyageur à la technologie, il offre un support matériel rassurant qui connecte les deux entités.

On peut trouver comme exemple le magnet, objet le plus vendu en boutique, développé par Ask Mona qui donne vie à un personnage historique. Acheté dans la boutique d’un lieu de tourisme clef, il connecte et permet de prolonger la visite et la découverte d’un territoire en partageant des connaissances de manière nouvelle et ludique.

Pour cela c’est simple, après l’achat du magnet, le visiteur peut scanner le QR Code au dos et accéder à l’interface qui lui permettra de poser toutes les questions qu’il souhaite à la personnalité concernée.

À l’occasion du 133° anniversaire de la disparition de Vincent van GoghVal d’Oise Tourisme et Ask Mona ont décidé d’offrir aux visiteurs une immersion inédite dans l’univers du peintre néerlandais.

C’est ainsi qu’ils ont développé la première intelligence artificielle capable de converser avec l’artiste. Le projet novateur réunit art et technologie pour donner vie virtuellement à Van Gogh, permettant au public de découvrir son art et sa personnalité de manière inédite.

Découvrez le souvenir intelligent qui donne vie aux personnages historiques – AskMona

En somme, le mariage du design graphique et de l’intelligence artificielle dans le tourisme ne se limite pas à l’esthétique, mais crée une synergie où la forme et la fonction se rencontrent pour améliorer l’expérience utilisateur.

À travers des designs visuels percutants, l’IA devient plus qu’une technologie en coulisses ; elle devient une narratrice visuelle, redéfinissant la manière dont les voyageurs interagissent et appréhendent le monde du voyage.

 

Perspectives futures

L’intégration croissante de l’intelligence artificielle (IA) dans l’industrie du tourisme ouvre la voie à des perspectives futures passionnantes, définissant une nouvelle ère pour les voyages et les services associés.

À mesure que la technologie évolue, plusieurs tendances émergentes dessinent le paysage futur du tourisme alimenté par l’IA.

Hyperpersonnalisation accrue :

L’IA continuera à affiner sa capacité à comprendre les préférences individuelles des voyageurs, permettant une hyperpersonnalisation encore plus fine des offres. Des recommandations plus précises, des itinéraires sur mesure et des expériences adaptées aux goûts spécifiques des clients deviendront la norme.

l’Intelligence Artificielle au service de l’hyperpersonnalisation – Blog e-tourisme

 

Intégration transparente des technologies :

Les technologies émergentes, telles que la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV), seront de plus en plus intégrées dans les expériences de voyage. L’IA collaborera avec ces technologies pour offrir des aperçus immersifs des destinations, permettant aux voyageurs de planifier leurs aventures avec une compréhension plus approfondie et visuelle.

Alors que l’IA continue de redéfinir les frontières de l’expérience touristique, il est impératif que les acteurs de l’industrie restent attentifs aux implications éthiques et pratiques de ces avancées technologiques.

En embrassant ces perspectives futures, le secteur du tourisme pourrait bien se diriger vers une ère d’innovation et de personnalisation sans précédent.

Tourisme et réalité augmentée : vers une transformation du voyage

Cinq visites culturelles en réalité augmentée à tester ce week-end

 

Quand l’IA et le design graphique sculptent l’avenir du tourisme

En clôturant cette exploration passionnante de l’intelligence artificielle (IA) dans le monde du tourisme, il est clair que cette révolution technologique va bien au-delà des algorithmes et des calculs complexes.

Elle s’étend profondément dans le domaine du design graphique, créant une expérience de voyage qui est aussi visuellement captivante qu’efficace.

L’esthétique n’est plus simplement une considération secondaire, mais une force qui donne vie à l’IA.

Les graphiques interactifs qui tracent l’évolution temporelle de l’IA dans le tourisme, les interfaces conversationnelles conçues avec soin, et les représentations visuelles de données complexes démontrent comment le design graphique devient un langage visuel essentiel dans la narration de cette transformation.

La personnalisation des offres, incarnée par des infographies vibrantes, crée une expérience où chaque voyageur devient le protagoniste de son propre récit. Les interfaces conversationnelles, conçues avec une esthétique conviviale, font de l’interaction avec l’IA une expérience intuitive et agréable. Les représentations visuelles de la tarification dynamique et de la gestion des réservations font de la complexité des opérations une œuvre d’art accessible à tous.

Alors que nous contemplons l’horizon de l’IA dans le tourisme, le design graphique devient notre guide visuel, nous montrant comment ces innovations technologiques ne sont pas simplement fonctionnelles, mais aussi belles et engageantes.

Ces éléments visuels ne sont pas des ornements, mais des outils puissants qui démystifient l’IA, la rendant accessible et séduisante pour chaque voyageur.

Cependant, au cœur de cette convergence entre l’IA et le design graphique, résident des questions cruciales d’éthique et de responsabilité.

Tout comme le graphisme donne vie à l’IA, il doit également être un garant de la transparence, de la protection de la vie privée et de la compréhension mutuelle entre la technologie et l’humanité.

En conclusion, l’IA dans le tourisme n’est pas simplement une histoire de données et d’algorithmes, mais une œuvre d’art en constante évolution, façonnée par la collaboration entre l’intelligence humaine et artificielle.

Alors que nous continuons à tracer les contours de cette histoire, le design graphique demeurera un pinceau qui donne vie à cette toile dynamique du voyage, invitant chacun à participer à cette aventure esthétique et technologique.

Dans cet avenir, où le design graphique et l’IA convergent, chaque expérience de voyage devient une œuvre d’art personnalisée, ciselée avec soin par la fusion harmonieuse de la créativité humaine et de l’intelligence artificielle.

 

— –

Merci pour la lecture ! ✌︎

Étant arrivé jusque là, laisse-moi me présenter : Margot Bonnet, je suis designer graphique spécialisée dans le milieu du tourisme.

Si tu as envie de parler, de se connecter ou juste voir ce que je fais, je suis Bonnet. M & tu me retrouves ici.